Les Jeannois de retour sur le sentier de la victoire

Les Jeannois ont marqué trois fois en avantage... (Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Les Jeannois ont marqué trois fois en avantage numérique dans la rencontre.

Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'avantage numérique des Jeannois du Collège d'Alma a été dominant samedi en route vers une victoire de 4 à 2 sur les Blues du collège Dawson au Centre Mario-Tremblay.

L'équipe collégial AAA a marqué trois fois avec l'avantage d'un homme lors des deux premiers engagements avant d'ajouter le filet d'assurance dans une cage déserte.

Marc-Antoine Massé et Mathieu Blanchette ont assuré l'attaque des Jeannois avec un but et deux passes chacun. Le défenseur Marc-Antoine Gagnon a également bien fait avec deux mentions d'assistance. Guillaume Drapeau-Hébert et Samuel Blanchette ont été les deux autres marqueurs des Jeannois.

Les locaux ont joué un match inspiré aux dires de leur entraîneur. «Nous avons eu une excellente rencontre. Les unités spéciales ont été dominantes et nous aurions pu remporter le match avec un résultat plus élevé. Nous avons également laissé très peu d'occasions de marquer à l'adversaire», a expliqué Pascal Hudon après la rencontre.

Les Jeannois se sont faits particulièrement menaçants au cours des 40 premières minutes de jeu dominant les lancers 32 à 13 après deux périodes avant de connaître plus de difficulté au troisième vingt. «Nous avons eu un petit relâchement en début de troisième, explique M. Hudon. Nous nous sommes trop fiés sur le tableau indicateur, mais nous avons repris nos esprits en milieu de période.»

Malgré le relâchement de sa troupe, l'entraîneur était plutôt satisfait de ses ouailles à l'issue de la rencontre. «Nous avions simplement comme plan de match de jouer du bon hockey. D'être responsable dans toutes les zones et c'est ce que nous avons fait dans l'ensemble», se réjouit le pilote jeannois.

Le gardien Jérémy Beaudoin-Mireault a connu un fort match pour les locaux, repoussant 24 des 26 rondelles dirigées vers lui et ne cédant que sur deux jeux plutôt bizarres. Nicolas Tardif a tout d'abord profité d'un rebond capricieux de la rampe en début de deuxième période pour déposer le disque dans un filet abandonné égalant la marque à un partout à ce moment. Émile Badji a lui aussi fait scintillé la lumière rouge derrière Beaudoin-Mireault au troisième vingt en poussant le disque derrière le gardien alors qu'il chutait sur la patinoire.

Les troupiers de Pascal Hudon seront de retour en action dès demain alors qu'ils accueilleront les Nordiques du collège Lionel-Groulx. Beaudoin-Mireault protégera à nouveau la cage des locaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer