Un nouveau parcours urbain à La Baie

Dans un contexte de promotion des saines habitudes... (Photo Le Quotidien, Yohann Gasse)

Agrandir

Dans un contexte de promotion des saines habitudes de vie, un nouveau parcours d'entraînement extérieur a été aménagé au parc Mars, à La Baie. Les installations ont été inaugurées mercredi en présence des différents partenaires du projet, soit le Dr Dominic Gagnon (Cube de Marche), la conseillère municipale de l'arrondissement, Martine Gauthier, la kinésiologue Aurélie Côté (CIUSSS) et Karen Otis (Grouille-toi le Fjord).

Photo Le Quotidien, Yohann Gasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les gens qui désirent maintenir ou améliorer leur forme physique pourront désormais le faire gratuitement dans le décor enchanteur du parc Mars, à La Baie, avec l'aménagement d'un parcours d'entraînement.

La conseillère municipale Martine Gauthier et la kinésiologue au Centre intégré universitaire de santé et services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Aurélie Côté, ont en effet dévoilé les neuf stations d'entraînement aménagées près de l'aire de jeu du parc Marc avec, en trame de fond, le magnifique panorama du fjord du Saguenay. Cette première étape, réalisée au coût d'environ 5000$, devrait être suivie d'une seconde qui comprendra un exerciseur.

«J'avais le rêve qu'on puisse avoir un jour un endroit où on pourrait faire de l'exercice. J'ai pensé longuement aux exerciseurs comme on en retrouve dans certaines grandes villes du Québec et quand j'en parlais avec (les élus de ces grandes villes), ils me disaient que c'était tout le temps brisé, et que les gens ne les utilisaient pas s'il n'y avait personne pour animer», a expliqué Martine Gauthier en conférence de presse.

Élaboré en avril, le projet devait s'inscrire dans la tendance de faire plus avec moins. Mme Gauthier et ses partenaires, le CIUSSS, Grouille-toi le Fjord et le Cube de Marche (GDPL), se sont inspirés de ce qui se fait déjà ailleurs au Québec et ont opté pour un circuit utilisant le mobilier urbain (bancs, escaliers, rampes, espaces verts, etc.) Elle s'est inspirée de ce qui se passait dans la région et ailleurs au Québec.

Une formule semblable existe à Saint-Prime et à Saint-Honoré, ainsi qu'à Saint-Félix-d'Otis au parc intergénérationnel et à Alma, où ce sont par contre des modules qui ont été aménagés. Des panneaux proposent une série d'exercices en fonction du degré de forme physique des utilisateurs: vert pour les débutants, jaune pour les intermédiaires et rouge pour les niveaux avancés. «Il y en a pour tous les goûts. C'est accessible au printemps, à l'été et à l'automne et c'est tout à fait gratuit. De plus, c'est un entraînement en plein air qui va chercher la musculation», fait valoir Aurélie Côté, qui oeuvre en santé publique pour les installations de La Baie et du Bas-Saguenay.

«Je suis vraiment fière de démontrer que, comme élu (e) s, on peut vraiment faire, avec peu de sous, des choses pour nos familles», fait valoir Martine Gauthier en précisant qu'outre les aînés, ces installations pourront aussi bien être utilisées par les mamans ou toutes personnes soucieuses d'adopter de saines habitudes de vie. Ce partenariat pour l'implantation d'environnements favorables aux saines habitudes de vie, que ce soit dans les milieux ruraux ou urbains, est donc de bon augure et Mme Gauthier espère que d'autres initiatives similaires verront le jour dans les autres arrondissements, mais aussi dans le corridor de la rivière à Mars qui longe la piste cyclable baieriveraine.

«Pour nous, c'est un parfait exemple de collaboration, ajoute Aurélie Côté. Il s'agissait d'une première avec Saguenay au niveau de l'arrondissement de La Baie, et c'est donc un grand pas pour nous également.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer