Le 5e rang pour Lemieux et Weldon au Jeux paralympiques

L'Ontarienne Robbi Weldon et l'Almatoise Audrey Lemieux ont... (Photo courtoisie)

Agrandir

L'Ontarienne Robbi Weldon et l'Almatoise Audrey Lemieux ont été le meilleur tandem canadien.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guillaume Pelletier

Guillaume Pelletier est journaliste pour Le Quotidien et Le Progrès-Dimanche.

Le Quotidien

Le tandem de paracyclisme formé de l'Almatoise Audrey Lemieux et de sa coéquipière Robbi Weldon a complété son parcours olympique en prenant le cinquième rang de la course sur route de vélo aux Jeux paralympiques de Rio, samedi.

Le duo canadien a terminé la compétition tout près des Britanniques Lora Turnham et Corrine Hall, médaillées de bronze sur piste mercredi, affichant même un temps final identique. « C'était vraiment proche. Nous sommes contentes. J'ai essayé de garder la roue le plus longtemps possible et les battre à la toute fin, mais il en manquait un petit peu », a admis celle qui agit comme pilote à Weldon.

Les Polonaises Iwona Podokoscielna et Aleksandra Teclaw ont remporté la compétition en complétant les 69 kilomètres de l'épreuve en 1h58m2s, quelque trois minutes et 14 secondes devant les Canadiennes. Le tandem canadien n'était qu'à 1m43s de la troisième marche du podium détenue par les Néo-Zélandaises Emma Foy et Laura Thompson. «Nous ne sommes pas déçues du résultat avec une cinquième place. Nous avons vaincu des tandems qui nous battaient durant la saison», a expliqué la Jeannoise en entretien téléphonique.

Lemieux est satisfaite de sa compétition. «C'était une bonne journée, le calibre était extrêmement élevé et le parcours était très technique», explique-t-elle. La difficulté du parcours rendait justement nerveuse Lemieux avant l'épreuve. «Je savais que ça allait être dangereux. Il y a des filles qui prennent des risques énormes, mais avec Robbi, nous avons bien communiqué. Nous avons été en confiance tout le long du parcours», estime la pilote de 31 ans.

Lemieux ignore toujours si elle veut continuer sa carrière en tandem afin de réaliser un autre cycle olympique. «Pour l'instant, je vais prendre les choses une année à la fois. L'an prochain nous serons encore ensemble, mais j'ignore toujours si nous allons aller pour un autre cycle.» Celle qui en était à une troisième année en tandem explique qu'il y a encore place à l'amélioration avec sa coéquipière Robbi Weldon. L'Almatoise et l'Ontarienne reprendront l'entraînement d'ici novembre.

Autre équipe canadienne

L'autre tandem canadien formé de la pilote rimouskoise Joanie Caron et de la Saskatchewanaise Shawna Ryan a pris le 12e rang de la compétition, un peu plus de dix minutes derrière Lemieux et Weldon. Côté est très heureuse de ce résultat, elle qui n'a pas eu la chance de pratiquer l'ascension de côtes avec sa coéquipière dans les six derniers mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer