Christian Ouellet en mission

Richard Martel entamera sa première saison comme entraîneur... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Richard Martel entamera sa première saison comme entraîneur des Marquis de Jonquière

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Christian Ouellet ne s'en cache pas. L'attaquant de 25 ans est en mission au camp d'entraînement des Marquis de Jonquière en cours ce week-end au Palais des sports. Et il a la ferme intention de percer l'alignement régulier en vue de la prochaine saison dans la Ligue nord-américaine de hockey.

En entrevue, l'athlète, qui s'est installé à Saint-Bruno, a été charmé par l'ambiance qui a régné durant les séries. «Je suis ici pour faire l'équipe. J'ai eu des discussions avec Richard (Martel) et Marc (Boivin). J'ai suivi les Marquis dans les séries et je sais qu'ils présentent toujours une équipe de premier plan sur la glace. C'est donc à moi de faire ma place et c'est ce que je veux. Je suis dans la région depuis le début de l'été et je me suis entraîné fort.»

L'an dernier, Ouellet a évolué en Europe où il avoue ne pas avoir pas obtenu les statistiques qu'il aurait souhaité. Il a bien aimé son expérience et prendrait le temps de regarder une offre le cas échéant, mais il se sent prêt pour la Ligue nord-américaine. Surtout qu'il a constaté que le calibre de jeu a augmenté depuis deux-trois ans.

«Quand j'étais dans la East Coast, j'avais quand même un jeu physique et le jeu était rapide. Je suis capable de prendre soin de moi», assure celui qui ne ressent pas de pression à jouer devant les siens. Au contraire, «c'est ce qui fait que je suis content, assure-t-il. J'ai joué pour les Saguenéens de Chicoutimi l'année que nous avions battu les Cataractes (de Shawinigan) et la ville entière était hockey. L'an passé, quand je suis venu durant les séries, il y avait 3500 personnes dans les estrades du Palais des sports. J'avais des frissons en repensant à tout cela. Moi, je me fais une fierté de représenter l'équipe et ça me sert de motivation.»

Kolnik près de signer

L'organisation des Marquis n'a pas encore signé l'attaquant Juraj Kolnik, mais de l'aveu même de ce dernier, ça ne devrait pas tarder. Celui qui a disputé 240 matchs dans la Ligne nationale a confirmé qu'il ne se pointait pas à Jonquière «pour le fun». «Je suis venu ici pour jouer. L'organisation de Jonquière est la meilleure de la ligue. Ici, c'est très professionnel, et c'est pourquoi j'aimerais commencer à jouer ici», a indiqué celui qui fait déjà écarquiller les yeux des amateurs par son habileté à manier la rondelle.

Le Québécois d'adoption a décidé de mettre une croix sur l'Europe pour la présente saison. «Je suis rendu à 35 ans et j'aimerais rester au Québec, avec mes enfants cette année. L'an passé, j'ai joué en Angleterre, et ce n'était pas facile parce que ma femme et mes trois enfants (deux garçons de 14 et 8 ans et une fillette de 4 ans) étaient restés ici.» Il est donc à la recherche d'une certaine stabilité, tant pour sa famille que pour son équipe de hockey. La formule de deux matchs par semaine serait l'idéal pour lui permettre d'être à la maison durant la semaine.

Kolnik dit avoir aimé le contact qu'il a eu avec les dirigeants des Marquis et sa présence à Jonquière lui permettra de confirmer ses impressions. «Je n'ai pas encore signé le contrat, mais ce sera pour bientôt. Je veux voir la gang. Quand je jouais pour Laval (2014-15), l'aréna ici était toujours plein.»

De même, lorsqu'il s'engage avec une équipe, il ne fait pas les choses à moitié. «J'ai toujours pris ça au sérieux pour chacune des équipes dans lesquelles j'ai joué. Je ne viens pas juste pour le fun. Cette année, je renonce à l'Europe et j'aimerais commencer la saison avec une équipe et finir avec la même.

Les Marquis en bref

  • Parmi les joueurs repêché par l'organisation des Marquis en juin dernier, plusieurs joueurs ont décroché des contrats du côté des États-Unis ou en Europe. Ainsi, sur le site Éliteprospects.com, le défenseur de Québec, Mikaël Tam et l'attaquant Joel Rechlicz tenteront de faire leur nid avec les Condors de Bakersfield dans la Ligue américaine; le défenseur Gabriel Beaupré s'est déniché une place avec les Komets de Fort Wayne dans la ECHL; le défenseur Sébastien Bisaillon poursuit son association avec Grenoble, en France et le Normandinois Philippe Paradis aurait lui aussi obtenu un contrat chez nos voisins du Sud. Dans le cas du défenseur Frédéric Saint-Denis, il est toujours en réflexion....

  • Même si ces joueurs ne sont pas disponibles en début d'année, Richard Martel ne ferme pas la porte. «On ne sait pas ce qui peut arriver durant l'année. Quand on les a repêchés, on savait qu'ils avaient sur des offres de contrats», a indiqué celui qui préfère se concentrer sur les joueurs ayant confirmés leur présence...

  • Retournement de situation dans le dossier de Sean McMorrow. Informé des propos de Richard Martel à l'effet qu'il ne jouerait pas avec les Marquis cette année, le Shérif a communiqué avec l'entraîneur pour lui demander de lui accorder un délai d'une à deux semaines. «Il est à la recherche d'un emploi à Toronto et il doit passer des entrevues d'ici là. Par la suite, il va me dire s'il sera disponible.» Quant à Anthony Stewart, son cas reste incertain. Dans le cas d'Alex Penner, la porte n'est pas fermée là non plus. Les Marquis lui ont fait parvenir le calendrier de la saison et le robuste attaquant leur fera part de ses disponibilités...

  • Contrairement à certains partisans, Richard Martel n'est pas inquiet de la brigade défensive. «L'an passé, nous avions la meilleure défensive et Loïc (Lacasse) a été le meilleur gardien de but) et tous ces joueurs reviennent cette année, souligne-t-il, ne comprenant pas l'inquiétude manifestée sur les forums. Je suis très à l'aise avec le groupe actuel et si Frédéric Saint-Denis vient, ce sera un bonus»...

  • Fausse la rumeur voulant que le copropriétaire des Marquis, Éric Claveau, ait quitté l'organisation. Interrogé à ce sujet, Marc Boivin a nié catégoriquement ce ouï-dire...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer