Première défaite des Élites

L'entraîneur des Élites, Steve Thériault... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'entraîneur des Élites, Steve Thériault

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après trois victoires consécutives, les Élites de Jonquière ont encaissé leur première défaite de la saison, samedi après-midi à Longueuil, en baissant pavillon 4 à 1 face aux Gaulois d'Antoine-Girouard, dans une rencontre du circuit de hockey midget AAA.

Les Élites ont été les premiers à s'inscrire au pointage grâce au deuxième de la saison de Carl-Olivier Dignard en début de match, mais les Gaulois ont répliqué moins de cinq minutes plus tard par l'entremise de Guillaume Desmarais. Ces deux buts ont été marqués en avantage numérique.

L'égalité a tenu jusqu'à mi-chemin en troisième, avant que Tristan Mercure marque un but chanceux, qui allait finalement s'avérer celui de la victoire. Sur la séquence, les deux équipes luttaient pour la rondelle derrière le filet lorsque celle-ci a bondi dans les airs, avant de dévier sur le casque du gardien des Élites Jonathan Cournoyer, pour se retrouver au fond du but.

«Ç'a semblé nous briser les reins, a observé l'entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault. On a enlevé notre gardien pour profiter d'un six contre quatre, mais on a manqué d'opportunisme pour aller chercher un deuxième but qui nous aurait donné l'énergie pour finir le match.»

Samuel Cartier et Guillaume Desmarais, avec son deuxième du match, cette fois dans un filet désert, ont mis fin au débat.

«On a laissé beaucoup d'énergie en deuxième période à se défendre en désavantage numérique, a résumé Thériault. Je dirais que c'est l'accumulation. C'était un deuxième match sur la route en deux jours (victoire de 3-1 à Châteauguay vendredi) et en troisième, les gars ont manqué un peu d'énergie. Malgré tout, ils y croyaient à 1-1 et ils continuaient de donner tout ce qu'ils avaient.»

Les Élites auraient toutefois pu prendre le contrôle de la partie s'ils avaient été plus mordants en avantage numérique. Ils ont finalement compté une seule fois en sept occasions.

«On a eu de bons moments, mais il y a eu beaucoup de lancers à côté du filet, et tout aurait pu se faire un peu plus rapidement dans l'exécution, a raconté Steve Thériault. On affrontait un des bons gardiens de 15 ans au Québec en Jonathan Lemieux et on lui a rendu la vie facile un peu.»

Malgré une fatigue évidente, le pilote des Jonquiérois était encouragé par le fait que ses joueurs avaient continué de travailler sans relâche. «Ça démontre qu'on est une équipe tannante, qui compétitionne et qui va toujours donner du fil à retordre à chaque équipe, a averti Steve Thériault. Le but est de progresser dans ce qu'on enseigne aux joueurs, et on va continuer de travailler à peaufiner les détails sur certaines phases de jeu.»

Le défenseur Gabriel Villeneuve n'était pas disponible dans le camp des Élites, lui qui purgeait son deuxième match d'une suspension de trois rencontres. Jonquière est à Saint-Eustache vendredi pour y affronter les Vikings.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer