Le retour au jeu d'Allard apprécié

Frédéric Allard disputait un premier match prépratoire. Une... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Frédéric Allard disputait un premier match prépratoire. Une blessure au haut du corps l'a tenu à l'écart du jeu une bonne partie du camp.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Parmi les joueurs en uniforme vendredi, Frédéric Allard était sans doute le plus excité de tous. À l'écart du jeu depuis le début du camp d'entraînement en raison d'une blessure, le défenseur a pu disputer un premier match vendredi soir, face aux Remparts.

L'espoir des Predators de Nashville a terminé la soirée avec trois passes et un différentiel de -2. Même s'il n'a pas joué depuis la fin de la saison dernière, il a tout de même mis les bouchées doubles en gymnase et sur la glace en compagnie du préparateur physique Gino Roberge. Il ne pouvait toutefois recevoir de contact physique.

«Ce n'est pas que je n'aime pas m'entraîner, mais quand tu vois les gars jouer des matchs, tu as le goût d'embarquer sur la glace avec eux, a fait savoir Allard, tenu à l'écart du jeu au début d'un camp pour la première fois de sa carrière. J'étais un peu excité lors des premières présences, mais plus le match avançait, plus je retrouvais mon rythme.»

Le natif de Québec aura maintenant besoin d'un peu de temps avant de retrouver son aise en situation de jeu. «Côté cardio, je ne suis pas en retard par rapport aux autres, il suffit de reprendre l'habitude de jouer un match.»

Frédéric Allard quitte mercredi en direction de Nashville, afin de participer à un tournoi des recrues avec les Predators. Conscient que la formation du Tennessee a l'habitude de prendre son temps avec le développement des jeunes, il entend laisser tout sur la glace, d'autant plus qu'il n'avait pu se faire valoir l'été dernier lors d'un camp des recrues en raison de cette même blessure.

«Ça va être de jouer mon style de jeu et de montrer ce que je peux faire, a mentionné Allard. Si je passe à l'étape suivante (invitation au camp principal), tant mieux. Je m'en vais là-bas pour montrer les cartes de mon jeu.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer