Les Gaillards s'imposent contre les Jeannois

Les Jeannois du Collège d'Alma (en bleu) ont... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Les Jeannois du Collège d'Alma (en bleu) ont subi leur premier revers de la saison vendredi, aux mains des Gaillards du Cégep de Jonquière (en blanc) qui, eux, restent invaincus en trois rencontres.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Six minutes. C'est tout ce dont ont eu besoin les Gaillards du Cégep de Jonquière pour renverser la vapeur et s'imposer 32-19 face aux Jeannois du Collège d'Alma. La formation jonquiéroise reste donc au sommet du classement de la division 3 Nord-Est avec une fiche parfaite de trois gains.

Pourtant, rien ne laissait présager une telle issue tellement les Jeannois ont commencé en force. Au grand plaisir de leurs partisans, ils se sont forgé une avance de 14-0 lors du premier quart. Puis, les Almatois ont conforté leur avance, même si les Jonquiérois ont réussi à réduire l'écart à 19-10 avant que les deux équipes ne quittent pour la pause de la demie. Les choses se sont gâtées pour les Jeannois par la suite. «Au début du troisième quart, on s'est fait marquer 21 points en six minutes et ça nous a anéantis. C'est décevant, car on avait bien entrepris le match», a commenté l'entraîneur des Jeannois, Mathieu Brassard à l'autre bout du fil. Ce dernier ne tient pas rigueur à ses troupes pour ce «petit relâchement». «On ne peut pas être découragés de nos gars, car ils se battent tout le temps», a-t-il fait valoir.

Réveil des Jonquiérois

Pour sa part, l'entraîneur-chef des Gaillards, François Laberge, était très heureux de la tenue de ses troupes, surtout qu'il a eu l'impression que ses joueurs étaient restés dans l'autobus durant le premier quart, permettant aux Jeannois de se forger rapidement une bonne avance. «On a vraiment eu un début de match un peu lent, mais en plus, l'exécution des Jeannois était parfaite. Ils ont bien commencé le match, mais on a été en mesure de s'ajuster à partir du deuxième quart, et c'était 19-10 à la demie. On a repris le ballon tout de suite au début du troisième quart et on a ramené le ballon sur 70 verges pour marquer sept points. Puis, les Jeannois avaient réussi à s'approcher jusqu'à notre ligne de 30, lorsqu'Albert Côté-Tessier a fait une interception et a couru sur environ 80 à 85 verges pour inscrire le touché. Ç'a été le jeu décisif du match», a relaté François Laberge.

«Mais ce que j'ai surtout aimé, c'est qu'en deuxième demie, nos joueurs ont été en mesure de relever leur jeu d'un cran, ce qu'on a eu de la difficulté à faire par les années passées. Cette fois-ci, les gars ont gardé le focus sur le travail à accomplir et en défensive, on n'a rien concédé en deuxième demie.

«Le seul petit point à travailler, c'est qu'on a laissé au moins 14 points sur le terrain. Il faudra peut-être être plus opportunistes pour les prochains matchs, note le pilote des Gaillards. Cela dit, on voulait commencer avec un bon début de saison. À trois victoires et aucune défaite, on est contents. Les gars vont fêter ça ce soir et samedi, on va commencer à se préparer pour le prochain match.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer