Guillaume Boivin veut faire honneur à sa sélection

Guillaume Boivin est de retour en forme après... (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Guillaume Boivin est de retour en forme après avoir subi une grave blessure au Grand Prix de Saguenay.

Photo Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Outre le Chicoutimien d'origine Antoine Duchesne, un autre cycliste aux racines régionales, Guillaume Boivin, défendra les couleurs de l'équipe canadienne, aujourd'hui, dans le cadre de l'étape de Québec des Grands Prix cyclistes de Québec et Montréal. Boivin en sera à sa cinquième participation, mais depuis ce printemps, l'athlète de 27 ans a été coup sur coup victime de blessures, dont l'une subie au Grand Prix de Saguenay au début juin.

«Physiquement, c'est difficile de dire où je me situe. Quand j'ai chuté (triple fracture de l'épaule à Saguenay), je croyais que ma saison était finie. C'est presque un miracle d'être ici avec seulement six semaines d'entraînement depuis le 9 juin. Ces dix derniers jours, je me suis entraîné à bloc avec Bruno (Langlois), car je ne voulais pas venir ici avec une forme médiocre; je voulais faire honneur à la sélection. Avec cette préparation, la forme n'est pas trop mal et je suis vraiment content d'être ici. On partage un peu l'expérience et on va essayer de faire une belle course avec tous les gars.»

Des noms bien connus à Saguenay

Bruno Langlois, qui a encore une fois animé la dernière édition du GP de Saguenay, en sera à sa sixième participation à ces GP.

«Je suis très fier de porter ce maillot de champion du Canada. Il va sûrement m'aider à serrer les dents un peu plus fort. C'est aussi une pression de plus, mais je suis assez confiant. Je reviens d'une blessure assez grave (fracture sévère de la clavicule), mais la forme est là. On va voir au fil des tours comment sont les jambes, mais je serais là pour aider mes coéquipiers, a indiqué l'athlète de 37 ans qui a toujours le feu dans les yeux. Après ma chute, les chances de courir ici étaient très minces, mais ça m'a motivé pour me préparer, faire tout mon possible pour arriver avec la meilleure forme. On verra demain (aujourd'hui) à Québec.»

Trois membres de l'équipe Silber Pro qui ont couru au GP de Saguenay seront aussi en action sous les couleurs du Canada. Vice-champion du GP de Saguenay, Benjamin Perry, 22 ans, en sera à sa troisième participation. «Le final à Québec convient bien à Guillaume (Boivin) ou moi. Des coureurs comme Bruno ont une bonne expérience et ils seront parfaits pour aller dans les échappées. Si je suis bien placé dans le final, je peux viser un top-10».

Champion 2015 du GP cycliste de Saguenay, Matteo Dal-Cin, 25 ans, en sera à sa deuxième participation. «Je suppose que je vais être un des gars désignés pour aller dans les premières échappées, représenter le Canada et essayer d'obtenir quelques points pour le classement de la montagne. À Québec, mon objectif personnel sera de faire mieux qu'en 2014 (43e).»

Son coéquipier Alex Cataford, 23 ans, qui était aussi en action à Saguenay en juin dernier, en sera à sa deuxième participation. «J'ai eu une bonne course en Alberta (cinquième). Je me suis entraîné spécifiquement pour ces courses WorldTour. Le plus important est de courir comme une équipe et si quelqu'un obtient un top-10, ce sera un succès pour tout le monde. Nous devons avoir un gars en haut du classement, à Québec ou à Montréal.»

Évidemment, l'athlète de Sainte-Perpétue, Hugo Houle (AG2R La Mondiale), fait aussi partie des cyclistes que les gens d'ici ont pu voir à Saguenay. Enfin, parmi les cyclistes qui seront à surveiller, on pointe le Français Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step) que les amateurs de courses cyclistes ont également pu voir en action sur les routes de Saguenay. Alaphilippe avait en effet été sacré vice-champion de la Coupe des Nations U23 de Saguenay en 2012.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer