Serena a dû travailler fort

L'Américaine Serena Williams a vaincu la Roumaine Simona... (Photo AFP)

Agrandir

L'Américaine Serena Williams a vaincu la Roumaine Simona Halep en trois manches de 6-2, 4-6 et 6-3.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Serena Williams a passé avec succès son test le plus exigeant à New York cette année, battant Simona Halep 6-2, 4-6 et 6-3 pour atteindre les demi-finales des Internationaux de tennis des États-Unis, mercredi.

Halep, cinquième tête d'affiche, est la première à avoir brisé la favorite à Flushing Meadows cette année, convertissant deux occasions sur neuf.

La Roumaine est aussi la seule à avoir ravi une manche à l'Américaine.

Après un deuxième set de 0 en 12 dans ses chances de bris, Williams a signé un bris à sa première opportunité en manche ultime, prenant ainsi les commandes 3-1.

Elle était alors en route vers une victoire en deux heures et quart, grâce notamment à 18 as, contre un seul pour Halep.

Williams est en quête d'un septième triomphe à cette étape du Grand Chelem. En 2015, son parcours a pris fin en demi-finales, battue par Roberta Vinci.

Facile pour Pliskova

Sa prochaine rivale sera la Tchèque et 10e tête de série Karolina Pliskova, tombeuse de sa soeur aînée Venus au quatrième tour.

Plus tôt mercredi, Pliskova a écarté la Croate Ana Konjuh 6-2 et 6-2.

Pliskova avait la distinction peu honorable d'être la seule joueuse membre du top-20 à n'avoir jamais atteint les huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem.

Elle n'a eu besoin que de 57 minutes pour vaincre sa rivale de 18 ans.

«En toute honnêteté, le moment où c'est arrivé n'a pas d'importance, a déclaré Pliskova, qui en est à une 18e présence à un tournoi majeur en carrière. Je suis seulement heureuse que ça soit arrivé (mercredi).

«Il y a des gens qui disent que j'aurais pu franchir une telle étape plus rapidement, a-t-elle renchéri. Mais en ce moment, je me sens très bien et je pense qu'il s'agit du moment approprié pour enregistrer un résultat comme celui-là.»

Face à Konjuh mercredi, Pliskova n'a perdu qu'un seul point à son service lors de la manche initiale et n'a fait face à aucune balle de bris.

«J'étais surprise et j'attendais, pendant le premier set, et même lors de la deuxième manche. Je me disais que des problèmes allaient survenir. Mais bon, je ne me plaindrai pas.»

Pliskova a inscrit un bris de service dès le premier jeu du match, forçant la 92e joueuse au monde à jouer du tennis de rattrapage.

«Son service est tout simplement trop bon, a analysé Konjuh. Elle a trouvé son rythme et a profité des opportunités que je lui ai données.»

Kei Nishikori a vaincu le deuxième favori Andy... (Photo AFP) - image 2.0

Agrandir

Kei Nishikori a vaincu le deuxième favori Andy Murray en cinq manches de 1-6, 6-4, 4-6, 6-1 et 7-5.

Photo AFP

Nishikori surprend Andy Murray

Andy Murray a perdu sept jeux consécutifs pour ouvrir la porte à Kei Nishikori, qui l'a emporté 1-6, 6-4, 4-6, 6-1, 7-5 en quarts de finale des Internationaux des États-Unis, mercredi.

En quatrième manche, un échange a été stoppé par l'arbitre Marija Cicak en raison d'un bruit retentissant provenant des haut-parleurs du stade.

Murray, deuxième tête de série et champion à Flushing Meadows en 2012, a rapidement exprimé son désaccord concernant l'interruption du jeu. Le tout est survenu alors que le Britannique menait deux manches contre une et qu'il détenait une deuxième balle de bris à 1-1.

Il a ensuite perdu les trois points suivants - et le jeu - avant de s'en prendre à nouveau à Cicak, jugeant qu'une situation similaire s'était produite plus tôt dans la rencontre et que le point n'avait pas été rejoué.

Murray a perdu sept jeux consécutifs pour s'incliner 6-1 au quatrième set et tirer de l'arrière 2-0 en cinquième manche.

Malgré tout, Murray a su rebondir pour se donner une avance de 5-4 lors de la manche ultime, mais il n'a pas été en mesure de remporter un autre jeu au cours de ce duel ayant duré près de quatre heures.

Le Britannique de 29 ans avait gagné 26 de ses 27 matchs, incluant un titre à Wimbledon, en juin, et une médaille d'or aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, en août. Il avait d'ailleurs vaincu Nishikori en demi-finale du tournoi olympique.

Cette fois, le finaliste des Internationaux des États-Unis en 2014 aura eu le dessus.

Le Japonais affrontera maintenant le gagnant du dernier match de quart de finale opposant le champion de l'événement en 2009, Juan Martin del Potro, et la troisième tête de série, le Suisse Stanislas Wawrinka. Ce duel avait lieu en fin de soirée mercredi.

L'autre demi-finale masculine mettra en vedette le favori Novak Djokovic à Gaël Monfils (numéro 10), vendredi.

Auger-alliassime et Andreescu l'emportent

Par ailleurs, les Canadiens Bianca Andreescu et Félix Auger-Aliassime ont connu bien du succès en signant chacun un gain en simple et en double lors du volet junior, mercredi.

Andreescu, septième tête de série, l'a emporté en 57 minutes contre l'Américaine Hailey Baptiste, 6-2, 6-3.

En troisième ronde, Andreescu croisera le fer avec Usue Maitane Arconada, également des États-Unis, classée neuvième.

Andreescu a aussi été victorieuse en double, elle et la Britannique Katie Swan battant l'Allemande Irina Cantos Siemers et la Polonaise Daria Kuczer 7-6 (4) et 6-0, au deuxième tour.

Quant à Auger-Aliassime, il a dû batailler beaucoup plus longtemps pour éliminer l'Australien Alexei Popyrin 4-6, 6-3, 6-4, en 1h49.

Lors de sa prochaine sortie, Auger-Aliassime livrera bataille à l'Espagnol Alejandro Davidovich Fokina.

En double, Auger-Aliassime et un compatriote, Benjamin Sigouin, ont vaincu les Brésiliens Gabriel Decamps et Orlando Luz 6-2, 7-6 (1), en deuxième ronde.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer