• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Plus qu'un rôle de figurant pour le Boréal U16 féminin AA 

Plus qu'un rôle de figurant pour le Boréal U16 féminin AA

Le Boréal féminin U16 AA d'Alma amorce sa... (Photo courtoisie, Éric Savard)

Agrandir

Le Boréal féminin U16 AA d'Alma amorce sa participation à l'International de soccer Jean-Yves Phaneuf de Granby samedi.

Photo courtoisie, Éric Savard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Boréal U16 féminin AA d'Alma se présente à l'international de soccer Jean-Yves Phaneuf de Granby sans complexe, et ce, même s'il a un léger désavantage par rapport aux autres clubs inscrits.

Catherine Lachance fait partie des 16 joueuses du... (Photo courtoisie, Éric Savard) - image 1.0

Agrandir

Catherine Lachance fait partie des 16 joueuses du Boréal féminin U16 d'Alma qui participeront à l'International de soccer Jean-Yves Phaneuf de Granby, un important tournoi qui regroupe plus de 300 équipes.

Photo courtoisie, Éric Savard

La formation composée de trois joueuses de Chicoutimi, deux de Jonquière et 11 d'Alma n'a pas fait partie d'une ligue organisée cette saison. Pour obtenir sa place au sein du circuit provincial Québec Métro, le Boréal devait se rendre à Rivière-du-Loup pour participer à un match de qualification.

«On jugeait que c'était inégal et on a décidé de ne pas y aller. C'est une question de principe», explique l'entraîneur en chef du Boréal U16 féminin AA, Dominic Djemba.

L'équipe d'Alma a donc participé seulement à des tournois en guise de préparation, en plus de s'entraîner deux fois par semaine. Qu'à cela ne tienne, l'important tournoi qui s'amorce samedi face aux Rebelles de l'Est revêt une grande importance pour le Boréal. Pas question de jouer la carte du négligé.

«On espère terminer parmi les meilleures équipes et se rendre le plus loin possible dans le tournoi, soutient Dominic Djemba. On ne se rend pas à Granby pour faire seulement du tourisme. On veut gagner des matchs et être compétitifs.»

L'entraîneur du Boréal ne tarit pas d'éloges envers son groupe de joueuses, considérant la situation particulière à laquelle les filles sont confrontées.

«On trouve ça vraiment remarquable de voir qu'elles sont en mesure de créer une cohésion rapidement, affirme M. Djemba, ajoutant que plusieurs ont joué dans le calibre AA au cours des dernières années, une expérience bénéfique pour gérer la situation. C'est vraiment extraordinaire de voir la motivation des joueuses à venir s'entraîner, même si on ne joue pas régulièrement des matchs.»

S'il peut compter sur une équipe bien équilibrée entre l'attaque et la défense, Dominic Djemba précise que le Boréal est plutôt du genre à se faire avare lorsqu'il saute sur un terrain de soccer.

«Notre défense est quasiment un mur, c'est vraiment notre force», affirme le coach en chef, tout en vantant le leadersphip de sa gardienne de but Léa Morasse.

«Ce sont toutes des filles très disciplinées et on voit qu'elles aiment le soccer. Elles ont été bien formées dans leur club respectif et on récolte les résultats présentement.»

Le Boréal U12 masculin aussi présent

Autre formation du club de soccer almatois, le Boréal U12 masculin est inscrit dans la classe AA. La troupe dirigée par Nicolas Maltais dispute son premier match samedi midi, face à une formation de Granby.

L'International Jean-Yves Phaneuf de Granby en est à sa 39e édition et regroupe plus de 300 équipes d'un peu partout au Québec, réparties dans une vingtaine de catégories.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer