Anne-Marie Fortin s'amène à l'UQAC

Philippe Gagnon, responsable des sports universitaires de l'UQAC,... (Photo courtoisie)

Agrandir

Philippe Gagnon, responsable des sports universitaires de l'UQAC, est heureux d'accueillir Anne-Marie Fortin à la barre des équipes d'athlétisme et de cross-country des Inuk.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Bien connue dans le milieu de l'athlétisme régional, Anne-Marie Fortin s'amène à la barre des équipes d'athlétisme et de cross-country de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). L'organisation des Inuk de l'Université du Québec à Chicoutimi vient en effet de la confirmer sa nomination à titre d'entraîneuse en chef de ces deux disciplines du programme de sports universitaires.

Dans un communiqué émis jeudi, le responsable des sports universitaires de l'UQAC, Philippe Gagnon, explique que la vision de la nouvelle entraîneuse concordait avec les valeurs véhiculées par les Inuk. «Je désire aider les étudiants-athlètes à développer leur plein potentiel, tout en maintenant un esprit d'équipe et en ayant du plaisir à l'entraînement. Je souhaite qu'ils soient fiers d'appartenir à l'organisation», explique celle qui a été athlète avant d'oeuvrer comme entraîneuse.

La Jonquiéroise est d'ailleurs en terrain connu à l'UQAC, puisqu'elle est l'un de ses diplômés du baccalauréat en kinésiologie. Elle termine en ce moment sa maîtrise dans le même domaine. Elle travaille également comme kinésiologue au Pavillon sportif de l'UQAC et est auxiliaire d'enseignement. S'impliquer au sein du sport universitaire est quelque chose qui lui tenait à coeur. «J'ai fait partie de l'équipe des Inuk pendant cinq ans. Le programme m'a énormément apporté et je tenais à redonner à mon tour», confirme celle qui s'implique auprès des jeunes. Elle faisait d'ailleurs partie de l'équipe d'entraîneurs qui a accompagné la délégation régionale d'athlétisme aux Jeux du Québec d'été.

Pour la prochaine saison, la jeune femme n'a pas vraiment d'objectifs précis en termes de résultats. «Je vais apprendre à bien connaître mes étudiants-athlètes. Je veux les aider à dépasser leurs limites dans un environnement sain. Je suis rigoureuse, j'aime le travail bien fait, mais je veux absolument développer une belle relation avec eux», souligne-t-elle.

Mentionnons enfin qu'Anne-Marie Fortin succède à Gino Roberge, lequel a occupé cette fonction au cours des huit dernières années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer