Marc Bergevin apprend avec ses confrères

Marc Bergevin était au Saguenay mercredi pour participer... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Marc Bergevin était au Saguenay mercredi pour participer au tournoi de golf au profit du fonds d'études des Saguenéens. L'événement a permis d'amasser 18 000$.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après un été pour le moins mouvementé, le directeur général des Canadiens de Montréal, Marc Bergevin, ne se reposera pas lors des prochaines semaines. En plus du camp d'entraînement du Canadien, qui débutera dans quelques semaines, il surveillera de près l'équipe canadienne qu'il a contribué à bâtir pour la Coupe du monde de hockey. Le jeu en vaut toutefois la chandelle, estime l'ancien défenseur des Saguenénens de Chicoutimi.

«J'apprends beaucoup. Ce sont des choses que tu ne peux pas acheter. Pour l'organisation et pour moi, à long terme, c'est quelque chose de très bien», annonce Marc Bergevin qui était au Saguenay hier en tant que coprésident d'honneur du Tournoi de golf au profit du fonds d'études des Sags, au Club de golf de Chicoutimi, en compagnie d'Étienne Jacques, de Rio Tinto. 

«Quand on m'a approché au début, je me suis demandé ce que ça pouvait apporter à Marc Bergevin et aux Canadiens de Montréal. C'est vrai que ça demande beaucoup de temps. Le niveau d'expérience et connaître les joueurs des autres équipes et des autres pays, c'est une quantité d'informations vraiment essentielles pour un DG», affirme-t-il. 

Escales

Le DG montréalais quittera dès dimanche pour le début du camp d'entraînement à Ottawa. Pendant le tournoi, qui débutera le 17 septembre à Toronto, alors que le camp des Canadiens débutera quelques jours plus tard, il va faire des escales entre les deux villes. 

Au cours de la dernière année, dans le processus de composition de la formation qui défendra l'honneur du pays, Marc Bergevin a eu plusieurs rencontres avec ses homologues Bob Murray, Ken Holland et Doug Armstrong, qui agit comme directeur général. «Le gros du travail est fait», rappelle Marc Bergevin, bien au fait que la victoire est la seule option. 

«C'est toujours ce que le Canada veut. Ce sont les attentes du pays. Pour nous, c'est la même chose. Avec les derniers Jeux olympiques et lors de la dernière coupe du monde en 2004, la première place, c'est ce qui est important», convient-il, estimant que l'équipe des moins de 23 ans pourrait surprendre, n'ayant pas de pression de performance. 

Les Canadiens seront fortement représentés à la Coupe du monde avec six joueurs, dont deux avec le Canada, le gardien Carey Price et le nouveau défenseur de l'équipe, Shea Weber.

Tomas Plekanec, avec la République tchèque, Andrei Markov et Alexei Emelin chez les Russes, ainsi que Max Pacioretty avec les Américains seront également en action. 

Retour de Price

Carey Price effectuera un retour au jeu après une saison écourtée en raison d'une blessure au jeu. Pour Marc Bergevin, le tournoi représentera un bon test. 

«Le camp est aussi demandant qu'une coupe du monde. Ça va être une bonne mesure pour savoir s'il est vraiment en santé. Aux dernières nouvelles, il est remis à 100% et il est prêt à commencer», d'assurer Marc Bergevin, pas inquiet pour d'éventuelles répercussions sur le début de saison, d'où l'importance de bien gérer les énergies. 

«Ce ne sera pas une excuse. Il y a des clubs comme Chicago ou Washington qui ont aussi beaucoup de joueurs au tournoi. On n'est pas les seuls à en avoir plusieurs», d'exprimer Marc Bergevin.

Marc Bergevin, Marc Denis et Yanick Jean passé... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 5.0

Agrandir

Marc Bergevin, Marc Denis et Yanick Jean passé quelques minutes ensemble avant le début du tournoi de golf au profit du fonds d'études des Saguenéens.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Ce qu'il a dit sur...

Charles Hudon

«Avant d'atteindre la Ligue nationale, il y a des étapes à passer. Il s'en va dans la bonne direction. C'est un de nos très bons espoirs qu'on regarde de près. On voit éventuellement un avenir à Montréal pour lui», mentionne le directeur général des Canadiens, annonçant que le natif d'Alma et ancien des Saguenéens fait partie d'un groupe de candidats pour un poste avec le grand club, en compagnie notamment de Sven Andrighetto, Daniel Carr, Michael McCarron et Jacob de La Rose. «On a beaucoup de joueurs qui se battent pour quelques postes. Ça va dépendre du camp d'entraînement.»

Son sentiment d'appartenance envers les Saguenéens

Quand il le peut, Marc Bergevin se fait un devoir d'accepter l'invitation des Saguenéens. En plus de sa participation au tournoi de golf mercredi, l'ancien défenseur de l'équipe a également participé à la candidature dans la tentative d'obtention du tournoi de la coupe Memorial, en 2014, en tant que président d'honneur. «Les Saguenéens, c'est le seul endroit où j'ai joué junior. Malheureusement, je ne peux pas en dire autant dans la Ligue nationale. Pour moi, le sentiment d'appartenance est important. J'aime la région. J'ai passé deux belles années ici, c'est important de garder le contact. En plus, la cause, les études, c'est vraiment important pour les joueurs, surtout dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec», de faire valoir celui qui a porté les couleurs de l'équipe pendant deux saisons, de 1982 à 1984. 

Les mouvements de personnel

Au cours de l'été, Marc Bergevin a multiplié les coups d'éclat. Après avoir fait l'acquisition d'Andrew Shaw, des Blackhawks, il a complété la transaction de l'été, envoyant P.K. Subban à Nashville, en retour de Shea Weber. Finalement, il a fait signer un contrat d'une saison à l'attaquant Alexander Radulov. «On a fait beaucoup de changements, convient Marc Bergevin d'entrée de jeu. 

«On pense qu'on a réglé des besoins. On est vraiment excités pour le début de la saison et nos partisans aussi. C'est une ligue où il est difficile de connaître du succès, mais avec un Carey Price en santé, un Kirk Muller comme adjoint, les ajouts de Shea Weber, Andrew Shaw et Alexander Radulov, on a une meilleure équipe», pense-t-il. L'an dernier, on a eu une saison décevante pour nous à l'interne tout comme nos partisans. On sait que le Québec tient coeur les Canadiens. On a adressé nos besoins et on est confiants qu'on s'en va dans la bonne direction.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer