Une équipe intéressante

Nicolas Roy... (Archives, Le Quotidien)

Agrandir

Nicolas Roy

Archives, Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Avec l'alignement dévoilé lundi, les Saguenéens démarreront la saison 2016-2017 dans une bien meilleure posture que l'an dernier. Il est légitime d'envisager de belles choses de ce groupe expérimenté auquel s'est ajouté un peu de jeunesse.

À la même date l'année dernière, l'alignement des Sags avait été complètement chamboulé après une saison des plus décevantes.

Cette fois, l'entraîneur et directeur général Yanick Jean a opté pour la stabilité avec 14 vétérans, dont le coeur de l'équipe, Nicolas Roy, Julio Billia et Frédéric Allard.

Seulement quatre recrues ont réussi à faire leur place, dont les deux premiers choix de l'équipe au dernier repêchage, Samuel Houde, qui sera un joueur d'impact avant longtemps dans la LHJMQ, ainsi que Mathieu Desgagnés, qui a impressionné avec sa vitesse et son instinct de marqueur.

Jugeant qu'il avait besoin de renfort à la date limite des transactions, Yanick Jean a trouvé sur le marché, à des prix très raisonnables avec les acquisitions de Brandon Hamelin et Morgan Nauss.

Petite mise au point ici: ce n'est pas le prix payé par une équipe qui détermine la valeur d'un joueur. Pour avoir vu Hamelin en action vendredi à Roberval, il est sans aucun doute en mesure d'évoluer dans le top-6 et a la vitesse pour la glace olympique du centre Georges-Vézina. En plus, il est allé à l'école de Joël Bouchard avec l'Armada, donc il n'est probablement pas du genre à lever le pied. Pour un choix de 5e ronde, c'est une trouvaille.

Pour Nauss, il viendra aider sur la deuxième unité d'attaque massive. Sans aucun doute, l'avantage numérique sera encore une force des Sags qui marqueront leur part de buts avec l'avantage d'un homme. Sinon, la brigade défensive est demeurée intacte, avec une année dans le corps et Julio Billia derrière.

Pour ce qui est de l'Ontarien Ryan Verbeek, il a démontré lors de la dernière semaine qu'il serait très efficace aux côtés de Nicolas Roy.

Plus gros que Jonathan Bourcier, l'attaquant de 20 ans pourra jouer au policier au besoin et est capable de suivre le grand numéro 55. Il va contribuer offensivement même si sa fiche dans la Ligue de l'Ontario n'a rien d'impressionnante. Son rôle est clair et c'est à lui de saisir sa chance.

Le vétéran Jake Smith a également connu un camp du tonnerre. Avec son tir des majeures, il sera une menace en territoire adverse.

Avec 21 joueurs, Yanick Jean n'a pas tenté de se défiler. Il est à la recherche d'encore un peu de renfort, particulièrement en attaque où il a gardé le minimum d'éléments, soit 12. Il regarde ce qu'il y a de disponible sur le ballottage de mercredi ou encore en Ontario. Avec seulement deux attaquants de plus de six pieds, Roy et Antoine Marcoux, et deux de plus de 200 livres, Roy et Verbeek, il doit amener un gros bonhomme, mais encore faut-il qu'il ait d'autres qualités.

Il y a une chose à ne pas oublier avec les Sags, c'est qu'après avoir subi neuf défaites de suite pour débuter la saison 2015-2016, ils se sont maintenus dans les meilleures équipes pendant une soixantaine de rencontres par la suite, malgré qu'ils aient liquidé quelques éléments à la période des Fêtes. La formation actuelle est définitivement supérieure.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer