Baseball: Pascale Jalbert en Corée

Pascale Jalbert a été retenue au sein de... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Pascale Jalbert a été retenue au sein de l'équipe nationale qui participera à compter du 3 septembre à la Coupe du monde, en Corée du Sud.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pascale Jalbert n'est âgée que de 17 ans, mais elle est déjà l'une des meilleures joueuses de baseball au Canada. La preuve, l'athlète de Saint-Honoré a été sélectionnée au sein de l'équipe nationale senior qui participera à la Coupe du monde de baseball, du 3 au 11 septembre, en Corée du Sud.

La composition de la formation a été annoncée à l'issue du Championnat canadien, disputé la semaine dernière, à Red Deer, en Alberta. Pascale Jalbert avait été recrutée au sein de l'équipe de relève des moins de 21 ans. Malgré les cinq défaites en autant de sorties, la joueuse régionale a démontré de quel bois elle se chauffait avec une moyenne de .500, soit six coups sûrs en 12 présences au bâton, dont trois doubles, quatre points produits et autant de points marqués. Cette performance n'est certainement pas passée inaperçue dans le personnel d'évaluation de l'équipe nationale, menée par l'entraîneur d'Ottawa André Lachance. «C'est une belle surprise», d'exprimer Pascale Jalbert qui n'avait aucune idée de son utilisation en Corée lundi après-midi, elle qui évolue au troisième but et peut également lancer. Au moment de l'entrevue téléphonique, elle se préparait pour une première rencontre d'équipe, à la veille du départ de la délégation en Asie.

«Je n'avais aucune idée que je serais choisie. Je l'ai appris hier soir (dimanche). C'était un objectif un jour, mais je ne pensais pas le faire cette année», de partager Pascale Jalbert qui complète un trio de Québécoises avec Anne-Sophie Lavallée, qui évoluait également avec l'équipe relève en fin de semaine dernière, ainsi que Daphnée Gélinas.

En six coupes du monde, le Canada a remporté quatre médailles, trois de bronze, mais n'a jamais remporté les grands honneurs. La dernière médaille du pays à l'événement remonte à 2012. Lors de la dernière édition, en 2014, les Canadiennes s'étaient inclinées devant l'Australie dans le match pour la médaille de bronze. Cette fois, les attentes sont élevées. «On est assez bien classées. On est quatrième au monde. L'objectif sera de ramener une médaille», d'annoncer Pascale Jalbert, qui se promet de visiter les attractions du district de Gijang, où se tient le tournoi, à l'extrémité sud-est de la Corée. «On devrait trouver du temps», assure-t-elle avec du bonheur dans la voix. Le Canada aura un gros test d'entrée de jeu avec un affrontement face aux Japonaises, championnes en titre et premières favorites.

Pour Pascale Jalbert, cette participation à la Coupe du monde s'ajoute à la Coupe internationale de baseball féminin des 20 ans et moins, en juin. La sélection canadienne avait complètement dominé la compétition pour mettre la main sur la médaille d'or.

Une autre joueuse de la région, Ann-Sophie Tremblay, était également à Red Deer pour le Championnat canadien. L'équipe du Québec n'a savouré qu'une seule victoire en six rencontres, face à l'équipe de relève. La Jonquiéroise a pris part à quatre rencontres, produisant un point en plus d'en marquer un autre.

Pour sa part, Anne-Sophie Tremblay était du côté de Vaughan, en Ontario, pour le Championnat canadien féminin 16 ans et moins avec l'équipe du Québec bleue. Le tournoi a pris fin après une victoire en quatre duels. La Chicoutimienne a frappé un coup sûr et marqué un point. Elle a également lancé une manche, ne cédant rien à ses rivales de l'Alberta.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer