Les Jeannois à l'arraché contre les Couguars

Les Couguars de Chicoutimi (en noir) et les... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Couguars de Chicoutimi (en noir) et les Jeannois du Collège d'Alma (en blanc) ont offert toute une prestation aux nombreux spectateurs massés dans les gradins du terrain synthétique de l'UQAC vendredi soir. Les Almatois ont signé une victoire à l'arraché de 32-28. Si ce premier match donne le ton au reste de la saison, les amateurs de football collégial auront bien du plaisir.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour inaugurer une saison de football collégial, les nombreux amateurs massés dans les gradins de l'UQAC pouvaient difficilement demander mieux. Ils ont eu droit à un match âprement disputé entre les Couguars du Cégep de Chicoutimi et les Jeannois du Collège d'Alma. À l'issue d'un match en montagne russe, autant pour le pointage que pour les émotions des partisans, ce sont finalement les Almatois qui sont repartis avec la victoire, un gain à l'arraché de 32-28.

Les Couguars avaient pourtant amorcé la rencontre en force, en se forgeant une confortable avance de 14-0, mais les Jeannois ont été fidèles à leur réputation de guerriers et ce sont finalement eux qui ont conclu la première demie avec l'avance, par la marque de 16-14.

La deuxième demie s'est elle aussi jouée en deux temps, les Chicoutimiens s'imposant rapidement avec deux touchés sans réplique durant le troisième quart (28-18). Mais les coriaces Almatois ont refusé de baisser les bras et ont réussi à réduire l'écart à 28-25 pour ensuite inscrire un dernier touché avec 4mn50 à faire dans la rencontre. La jeune équipe des Couguars s'est par la suite approchée dangereusement de la zone payante, mais n'a pas réussi à concrétiser le majeur pour ainsi concéder la victoire aux visiteurs.

En entrevue d'après-match, l'entraîneur-chef des Jeannois, Mathieu Brassard, avoue avoir été agréablement surpris par ses troupes qui ont fait preuve de caractère alors que Chicoutimi avait le vent dans les voiles. «À chaque occasion, les gars auraient pu baisser les bras, mais ils n'ont jamais abandonné. On est revenu en force, on a travaillé fort et on a eu un bon résultat. On est agréablement surpris (de nos joueurs), même si on a eu quelques petites déceptions à certains niveaux. Toutefois, dans l'ensemble, on a eu de belles surprises et on est bien contents de la façon dont on a entrepris le match», a-t-il analysé.

De son côté, le nouvel entraîneur des Couguars, Nicolas Ménachi, était certes déçu de cette défaite crève-coeur, mais il s'est dit fier de la prestation de ses jeunes protégés pour ce premier affrontement de la saison.

«Alma, c'est une équipe qui travaille. Dans l'ensemble, on est quand même très fiers de nos gars pour une première répétition, assure-t-il. Oui, on est amers d'avoir perdu parce qu'on veut toujours gagner nos matchs. Mais on savait qu'on était une jeune équipe, qu'on allait faire des erreurs et qu'on ne serait pas parfaits. Mais c'est ça le football. Quand on a une ligne offensive avec quatre recrues sur cinq, des porteurs de ballon recrues et une blessure à un de nos joueurs clés, ça ne nous aide pas. Mais on ne veut pas se cacher derrière les excuses. Ce soir, on n'a pas fait attention aux petits détails et je crois que c'est ce qui nous a coulés. On n'a pas non plus réussi à exécuter comme on voulait. On a une très jeune équipe et on va apprendre de ça. On va apprendre qu'un match n'est pas fini et qu'il faut jouer jusqu'à la fin, et ce, même si on mène par 15 points au début du 4e quart.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer