Alexandre Lavigne décroche le bronze

À sa première participation au Championnat canadien de... (Photo courtoisie)

Agrandir

À sa première participation au Championnat canadien de duathlon longue distance, l'étudiant en médecine à l'UQAC, Alexandre Lavigne (à gauche) a décroché la médaille de bronze. Le Québécois a été devancé par le vainqueur, l'Albertain Evan Bayer (au centre) et Shawn Wilyman de la Colombie-Britannique (argent).

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'étudiant en médecine à l'UQAC, Alexandre Lavigne, continue de cumuler les succès à sa première saison en duathlon. Mercredi, l'athlète de Québec s'est distingué en remportant la médaille de bronze au Championnat canadien de duathlon longue distance tenu à Penticton en Colombie-Britannique.

Le longiligne coureur a bouclé «le parcours très côteux, typique de l'Ouest canadien» en un temps de 1h51mn, à 28 secondes du médaillé d'argent, Shawn Wilyman de la Colombie-Britannique.

«Je suis très satisfait de ma performance pour mon premier duathlon sur la scène nationale. En plus, j'ai réussi à devancer le champion canadien de l'année passée, Jesse Bauern, qui a fini 4e», commente Alexandre Lavigne dans un courriel.

Le championnat canadien, qui réunissait 110 participants (dont 75 hommes), a été remporté par l'Albertain Evan Bayer qui a conclu l'épreuve de 10 km de course à pied, de 40 km de vélo et de 5 km de course à pied en 1h49mn36.

Le sympathique athlète raconte qu'il a bien failli faire l'impasse sur ce championnat canadien en raison des blessures subies la semaine dernière lors d'un critérium. «J'ai pris part à un critérium de vélo sur route à Alma et dans le sprint final, j'ai été impliqué dans une chute. On roulait à 45km/h quand c'est arrivé. À cette vitesse, j'aurais facilement pu avoir des fractures, mais finalement, j'ai juste des brûlures un peu partout sur le corps après avoir glissé sur l'asphalte sur environ trois mètres», relate celui qui a continué à s'entraîner malgré tout.

Quant au déroulement de la course comme telle, Lavigne mentionne qu'il a bien tenté une échappée durant la première étape de course à pied, mais il s'est fait rattraper au vélo.

«Au début de la première portion de course à pied, on était un peloton de cinq en tête de course. À la mi-parcours, j'ai réussi à partir en échappée pour essayer de prendre une bonne avance sur les autres, car je savais que certains d'entre eux étaient très rapides en vélo. J'ai terminé le 10 km en 33mn32, avec environ une minute d'avance sur le reste du peloton. En vélo, j'ai parcouru les 40 km en 59 minutes, mais ce n'était pas assez rapide pour garder la tête. Deux duathlètes ont réussi à me dépasser. J'ai finalement donné tout ce que j'avais dans le dernier 5 km de course à pied dans l'espoir de les rattraper, mais même si mon 5km a été le plus rapide de tous les participants (17mn11), leur avance était trop grande pour que je sois capable de revenir sur eux», détaille celui qui se prépare maintenant pour le Championnat canadien de duathlon sprint qui se tiendra à Edmonton le 4 septembre. Alexandre Lavigne s'attend à réussir une meilleure performance.

«Je crois que je vais être capable de faire encore mieux que 3e au duathlon sprint puisque c'est ma spécialité. J'ai très hâte!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer