Avec son animal contre le cancer

Meggie Gonthier, de la Société canadienne du cancer,... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Meggie Gonthier, de la Société canadienne du cancer, Valérie Saulnier et Marie-Josée Martel, les ambassadrices du marche-o-thon Pattes de l'espoir, le bénévole Vincent Gobeil ainsi que Sabrina Bernier-Bergeron invitent la population à participer à la cinquième édition de l'événement.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les marcheurs accompagnés de leur chien sont invités à participer à la cinquième édition du marche-o-thon Pattes de l'espoir de la Société canadienne du cancer, le 18 septembre prochain, au parc de la Rivière-du-Moulin. L'objectif est d'amasser 10 000$ pour la cause, mais également de mettre en valeur la présence animale face à la maladie.

Les deux ambassadrices de l'événement, Valérie Saulnier et Marie-Josée Martel, avaient d'ailleurs chacune leur petite histoire à raconter à propos de leur compagnon à quatre pattes, lors de la conférence de presse présentée mardi matin, à la boutique Mondou de Jonquière. Mme Martel a notamment vaincu un cancer en compagnie de sa chienne Touffu, un berger anglais.

«En mars 2013, je recevais un diagnostic du cancer du sein de stade 2 et peu de temps après, ma chienne adorée recevait également un diagnostic de cancer, a témoigné celle qui est copropriétaire de la compagnie Services comptables du Fjord. Tout au long de ma bataille contre la maladie, elle a toujours été avec moi, toujours aussi joyeuse même si je riais, pleurais, ou encore que je n'avais plus de cheveux. Elle m'a poussée à continuer à aller marcher avec elle, tout en me changeant les idées.»

Marie-Josée Martel est par la suite retournée au travail, et c'est à ce moment que cette histoire entre elle et sa chienne Touffu a pris une tout autre tournure. «Lors de ma première semaine, en revenant de travailler, elle est morte dans mes bras, a raconté Mme Martel. C'est à ce moment que notre histoire d'amour et de la maladie a pris fin.»

Aujourd'hui, la dame est accompagnée d'un nouveau berger anglais.

Si elle avoue ne pas avoir traversé de moments aussi difficiles que Marie-Josée Martel, Valérie Saulnier profite d'une belle chimie avec sa chienne Betty. La jeune femme a développé une complicité qui dure depuis maintenant sept ans.

«Betty, c'est ma coloc toujours souriante prête à m'accueillir quand j'arrive à la maison, a-t-elle exprimé, pendant que Betty déambulait tranquillement tout près d'elle. Les animaux sont toujours là pour nous, peu importe le moment, pour combattre les difficultés que nous traversons. Lorsque la Société canadienne du cancer m'a offert d'être l'une des ambassadrices, je n'ai pas eu à réfléchir avec d'accepter.»

L'organisation désire accueillir plus de 150 marcheurs, accompagnés de leur animal, pour l'événement accessible à tous. Les participants sont invités à marcher, à leur rythme, sur une distance d'environ quatre kilomètres. Le montant minimal de la collecte de fonds est de 100$ par animal, et de 50$ pour chaque chien additionnel.

«Je suis vraiment fière d'annoncer le retour de cette marche parce que c'est unique dans la région et c'est toujours très apprécié par les participants, a souligné l'agente de développement pour la Société canadienne du cancer dans la région, Meggie Gonthier. Notre slogan, Sauvons plus de vies, peut paraître gros, mais c'est la promesse qu'on se donne. On ne peut toutefois faire ça seul et c'est grâce à la collaboration des gens qu'on va atteindre nos objectifs.»

Les inscriptions pour le marche-o-thon Pattes de l'espoir se font en ligne au site pattesdelespoir.ca, ainsi qu'à la boutique Mondou de Jonquière, collaboratrice de l'événement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer