Lapointe-Pilote s'est démarqué

Jean-Marc Normandin et Félix Lapointe-Pilote, dressent un bilan... (Photo Le Progrès-Dimanche, Jonathan Hudon)

Agrandir

Jean-Marc Normandin et Félix Lapointe-Pilote, dressent un bilan positif de la saion de l'athlète de 18 ans.

Photo Le Progrès-Dimanche, Jonathan Hudon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le club Jakours Saguenay a brillé sur la scène provinciale et nationale au cours de la dernière saison. Félix Lapointe-Pilote a fait sa large part en connaissant l'une des meilleures saisons de sa jeune carrière.

Son principal fait d'armes fut sans contredit sa médaille de bronze récoltée au 3000 mètres steeplechase lors du Championnat canadien d'athlétisme junior présenté à Edmonton.

«J'ai bien progressé, mais les conditions ont fait en sorte que je n'ai pas performé à la hauteur de ce que j'aurais pu faire, met en contexte l'athlète de 18 ans natif d'Arvida. Je suis tout de même très content de ma saison. Une médaille au championnat canadien, c'est quand même gros. C'est un bel accomplissement.»

Avant le début de la saison, Félix Lapointe-Pilote ne visait rien de moins qu'une participation au Championnat mondial d'athlétisme junior en Pologne. Il est passé à quelques cheveux d'obtenir son billet, avant de se faire dépasser dans les jours précédant la fin de la période de qualification.

«J'étais classé deuxième et j'obtenais ma place pour les mondiaux, mais celui qui était troisième a battu son meilleur temps et ça lui a permis de prendre la deuxième place au pays. Ils prenaient seulement deux Canadiens et je n'ai pas été choisi.»

Félix a toutefois obtenu une douce revanche au championnat canadien junior à Edmonton en terminant devant celui qui lui a chipé sa place aux mondiaux junior.

Le jeune homme soutient avoir offert des performances plus égales au cours de la dernière saison, ce qui lui a permis de lutter avec les meilleurs, et ce, course après course.

«J'ai été plus constant, reconnaît Félix Lapointe-Pilote. L'an dernier, je faisais de très bons temps, avant d'enchaîner avec de mauvais temps. J'ai beaucoup amélioré mes fins de course aussi, on l'a vu au championnat canadien. C'est pour cette raison que j'ai remporté une médaille.»

L'entraîneur en chef du club Jakours, Jean-Marc Normandin, n'a que de bons mots pour son protégé. Il explique que Félix a compris qu'il était possible de viser les plus hauts sommets tout en s'amusant.

«Il n'y a pas de demi-mesure dans son cas et il ne fait pas les coins ronds, illustre l'entraîneur. Pour atteindre un bon niveau, ça prend une bonne alimentation, un bon sommeil, une bonne gestion du temps et un bon jugement. Félix comprend et applique bien toutes ces facettes.»

«Parmi les autres athlètes contre qui je me mesure, je ne suis pas sûr qu'il y en a un plus discipliné que moi, convient à son tour le principal intéressé. Ils sont peut-être plus talentueux, mais ils ne sont pas plus disciplinés. Je ne suis pas un grand ''sorteux'' et j'adore faire ces sacrifices. C'est ce que ça donne au bout du compte qui me fait faire des sacrifices. Si je n'aimais pas ça, je ne les ferais pas.»

De belles performances

Outre Félix Lapointe-Pilote, d'autres athlètes du club Jakours Saguenay ont tiré leur épingle du jeu sur la piste d'athlétisme. C'est notamment le cas de Vincent Tremblay et Anne-Frédérique Drolet, tous deux membres de l'équipe du Québec aux derniers Jeux de la Légion, une compétition canadienne.

Le premier a remporté deux médailles, tandis que la seconde a percé le top-10 dans chacune des trois épreuves auxquelles elle était inscrite.

Vincent Tremblay a récidivé aux Jeux du Québec en raflant tout sur son passage. Ses trois médailles d'or lui ont valu l'honneur d'être le porte-drapeau régional lors de la cérémonie de clôture. Anne-Frédérique Drolet a elle aussi poursuivi sur sa lancée en mettant la main sur quatre médailles.

Toujours aux Jeux du Québec, Nicola Martin, Mylène Gagnon, Sarah Bellemare-Ferland et Jade Bellemare-Ferland ont eux aussi été décorées d'une médaille. Trois des quatre membres de l'équipe régionale en relais étaient d'ailleurs des représentantes du club Jakours.

«On peut parler d'une très bonne saison pour notre club, confirme Jean-Marc Normandin, tout en vantant le travail de son personnel d'entraîneurs, dont son adjointe Andrée-Ann Troestler. La ville de Saguenay nous offre également un bon soutien pour que nos athlètes bénéficient d'infrastructures de qualité. C'est important de reconnaître ce que les autres font pour nous.»

150 tours: une belle occasion d'aider les jeunes

La quatrième édition des 150 Tours du club Jakours, prévue le 2 septembre au parc Saint-Jean d'Arvida, sera une autre belle occasion d'aider le club d'athlétisme à bénéficier d'installations plus adéquates.

Cette année, une partie des fonds amassés aidera à la construction d'un garage servant à entreposer l'équipement. L'inscription se fait en équipe de six à dix participants. Les coureurs seuls peuvent s'inscrire; ils vont être jumelés à l'une des équipes. Les marcheurs sont également invités à y participer. L'an dernier, 24 équipes avaient fait honneur de leur présence.

Pour cette course de 60 kilomètres, les équipiers seront appelés à parcourir la distance totale à relais. De l'animation, un lunch et des surprises sont au menu.

«Ça se fait dans la bonne humeur et ce n'est pas compétitif, explique Jean-Marc Normandin. C'est avant tout participatif et ça valorise l'activité physique. On espère avoir une belle réponse des gens de la région.»

M. Normandin met l'accent sur l'accessibilité de l'événement, même si la distance peut paraître impressionnante à première vue. En effet, puisque l'épreuve se déroule à relais, un temps de repos respectable permet à tout le monde de respirer.

L'activité est rendue possible grâce à l'appui de nombreux commanditaires, dont Saguenay, Intersport, La Voie Maltée, Ultra Violet, le Coureur nordique et Apogée sport. Une équipe de La Voie Maltée sera présente sur le site pour vendre de la bière aux spectateurs et les fonds iront au club Jakours. À noter que toutes les personnes inscrites recevront un sac de sports ainsi qu'un verre à l'effigie de La Voie Maltée. Un chèque-cadeau de 25$ chez Intersport sera attribué à un membre de chaque équipe.

Félix Lapointe-Pilote, qui a permis de faire rayonner le club Jakours au cours de la dernière saison, sera l'ambassadeur des 150 Tours du club Jakours. C'est avec fierté qu'il a accepté ce rôle.

«Ça me fait chaud au coeur, assure l'athlète. J'ai toujours fait partie du club et je me suis impliqué avec les plus jeunes. On est un beau groupe et le fait de s'entraîner ensemble crée une belle ambiance. Ça nous pousse à nous améliorer.»

Les inscriptions pour l'événement se font par courriel au jeanmarcnormandin@gmail.com. Il est également temps de s'inscrire pour la saison 2016-2017 du club Jakours. L'athlétisme s'adresse à toute personne de 10 ans et plus. Pour plus d'informations, communiquez avec Jean-Marc Normandin au 418-548-3923.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer