Gaudet championne du triathlon sprint

Originaire d'Alma, Annie-Claude Gaudet a dominé au triathlon... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Originaire d'Alma, Annie-Claude Gaudet a dominé au triathlon sprint. Elle a été rejointe au fil d'arrivée quelques minutes plus tard par son frère, Sébastien.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À défaut de se rendre à Rio le mois prochain, pour les Jeux paralympiques, Annie-Claude Gaudet connaît une saison du tonnerre en triathlon. Samedi matin, l'Almatoise d'origine, installée depuis plusieurs années à Gatineau, a enlevé sans problème les honneurs du triathlon sprint.

Elle a franchi le fil d'arrivée une seconde sous la barre du 1h10, pratiquement neuf minutes devant Lynda Gingras.

Plus tôt cet été, Annie-Claude Gaudet a été couronnée lors du Championnat canadien à Ottawa, sur la distance olympique en plus de très bien faire sur le circuit de la Coupe du Québec où elle trône au sommet du classement. Sa performance à Ottawa lui a permis de se qualifier pour le Championnat du monde, mais comme l'épreuve aura lieu aux Pays-Bas, elle ne s'y rendra pas.

La native d'Alma aurait toutefois aimé vivre l'expérience paralympique avec sa coéquipière aveugle Christine Robbins. Cette dernière a toutefois décidé de prendre une autre direction. «C'était moi la plus forte, mais c'était une question de chimie. Je comprends parfaitement et j'aurais fait la même chose, mais j'ai trouvé ça dur», d'admettre Annie-Claude Gaudet, convenant que cet épisode lui a probablement servi de motivation. Elle se dit toutefois dans un virage et évalue ses options pour la suite des choses. «En même temps, mes temps s'améliorent. Je connais ma meilleure saison à vie», partage-t-elle.

Samedi, le temps était aux réjouissances pour Annie-Claude Gaudet qui était encouragée par de nombreux membres de sa famille. Son frère, Sébastien, a également complété son premier triathlon et il a très bien fait avec une 26e place au cumulatif avec un temps de 1h23m42. «Je suis vraiment contente de pouvoir rouler devant mon monde. Je suis habituée d'être seule lors des compétitions. Ça me fait du bien d'avoir de l'encouragement», d'exprimer Annie-Claude Gaudet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer