Bédard chez les professionnels

Représentant du Club de Cap-Rouge, Pierre-Alexandre Bédard estime... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Représentant du Club de Cap-Rouge, Pierre-Alexandre Bédard estime que le moment est venu de faire le saut chez les professionnels.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pierre-Alexandre Bédard fait le grand saut chez les professionnels. Avant de graduer, à son dernier tournoi chez les amateurs, il a pris la 36e position du Championnat canadien amateur qui regroupait 260 golfeurs de partout au pays à Ottawa. La compétition de quatre rondes a pris fin jeudi.

«C'est le temps», annonce le natif de Chibougamau, qui a pleinement mûri sa décision.

L'an dernier, après avoir quitté le programme de l'Université Laval, il avait évoqué la possibilité de passer chez les professionnels, mais ne se sentait pas encore prêt. Il finalement décidé de continuer une année supplémentaire, s'exilant en Floride pour la période hivernale. De retour au Québec, il a multiplié les tournois au cours des derniers mois.

Le moment est bien choisi pour Pierre-Alexandre Bédard alors que la saison est maintenant pratiquement terminée du côté amateur et que de gros tournois sont à l'horaire chez les professionnels du Canada Pro Tour d'ici la fin de l'été.

En principe, le représentant du Club de Cap-Rouge devrait être du départ de la Coupe Canada Sani Marc à Victoriaville, l'un des plus gros au Québec, doté d'une bourse de 30 000$, le 16 août.

La semaine suivante, il devrait se rendre du côté de Saint-Georges-de-Beauce.

«C'est un nouveau tournoi doté d'une bourse de 18 000$. Les gros joueurs vont être là. Ce sont deux des plus gros tournois au Québec et ça va être le fun de voir ça», exprime Pierre-Alexandre Bédard, qui tentera après les Fêtes de se qualifier pour le circuit PGA Tour Canada lors d'un tournoi de quatre rondes.Seulement 20 places seront disponibles à l'issue des quatre rondes.

«Ça passe ou ça casse à ce moment. Il n'y aura pas de deuxième chance», de noter le golfeur régional de 22 ans, qui estime avoir suffisamment amélioré son jeu, particulièrement ses coups de départ, pour rivaliser avec les professionnels.

«Je n'échappe plus de balles dans le bois», fait-il valoir, ajoutant ne pas avoir réalisé de double boguey cette semaine.

Il admet du même souffle qu'il devra travailler son jeu court et sur les verts. Lors du Championnat canadien amateur, il a eu besoin de trois coups roulés sur huit trous, ce qui est beaucoup trop à ce niveau, évalue-t-il.

Pierre-Alexandre Bédard a terminé la compétition, disputée sur deux terrains différents, avec un cumulatif de 288 coups, soit six au-dessus de la normale.

Le tournoi a été remporté par le Québécois Hugo Bernard avec un total de 171, retranchant 11 coups à la normale. Seulement les 70 premiers à l'issue des deux premières rondes avaient le privilège de disputer les deux dernières.

Bédard a fait preuve de régularité avec des pointages de 73-72-73 et 70, mais quelques petites erreurs sur des approches et sur les verts lui ont finalement coûté quelques positions. «J'aurais pu faire un top-10 facilement», de confier Pierre-Alexandre Bédard.

En terminant, notons que l'ancien joueur des Saguenéens, de la LHJMQ, Vincent Blanchette a terminé à égalité au 32e rang.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer