Une dernière répétition pour Léandre Bouchard

Léandre Bouchard sera en action au Mont-Sainte-Anne, en... (Photo Gimmy Desbiens, archives Le Quotidien,)

Agrandir

Léandre Bouchard sera en action au Mont-Sainte-Anne, en fin de semaine, avant de se rendre au Brésil.

Photo Gimmy Desbiens, archives Le Quotidien,

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Léandre Bouchard aura une dernière répétition générale avant les Jeux olympiques de Rio, dimanche, lors de la Coupe du monde du Mont-Sainte-Anne. Trois autres représentants du Club Cyclone d'Alma prendront également part à l'épreuve internationale de cross-country, soit Rébecca Beaumont, chez les élites, ainsi qu'Anne-Julie Tremblay et Catherine Fleury du côté des moins de 23 ans.

«Pour Léandre, cette course en est une de préparation pour Rio. Il sera en forme, j'en suis persuadé, mais le meilleur sera à Rio», fait valoir son entraîneur, Jude Dufour qui ne s'attend rien de son protégé pour cette épreuve qui sera disputée en présence des trois premiers au classement de l'Union cycliste internationale. Pas question toutefois de gaspiller une Coupe du monde. «Le 7e match de la coupe Stanley, c'est dans deux semaines», met-il en contexte, soulignant qu'un bon niveau à Québec lui donnerait une bonne dose de confiance. Après coup, Léandre Bouchard se rendra en Ontario pour un camp d'entraînement avec les autres membres de la délégation.

«Depuis son retour de la Coupe du monde de Suisse, Léandre s'est amené au Championnat canadien avec une certaine fatigue, mais ça ne l'a pas empêché de terminer en 2e position chez les élites. Après l'épreuve de dimanche, Léandre sera à deux semaines du jour J. Participer à une épreuve internationale deux semaines avant Rio est fort utile pour voir sa progression à ce jour depuis son retour de l'Europe en début juillet», de noter Jude Dufour qui sera à ses côtés au Brésil.

Le mois dernier, en Suisse, Léandre Bouchard a obtenu son meilleur résultat en carrière sur le circuit de la Coupe du monde avec une 18e position. À Rio, il visera une place dans le top 20.

Les filles

Sa compatriote Rébecca Beaumont sera du départ dans la division élite. Après sa cinquième place au Championnat canadien à Baie-Saint-Paul à la mi-juillet, l'Almatoise sera à la recherche de sa meilleure performance de l'année sur la scène internationale. Le peloton sera très relevé avec la meneuse du classement de l'UCI, la Danoise Annika Langvad, ainsi que la membre de l'équipe canadienne olympique Catharine Pendrel.

Chez les moins de 23 ans, la nouvelle championne canadienne Catherine Fleury tentera de terminer de nouveau dans le top 10, après une 9e place l'an dernier au Mont-Sainte-Anne. «Sa préparation des dernières semaines a été construite pour qu'elle soit en mesure d'offrir une performance digne de mention», de confier Jude Dufour, précisant que sa protégée en sera à ses dernières courses dans le U23 et qu'elle veut en profiter au maximum.

Pour sa part, après une brillante 3e place au Championnat canadien, Anne-Julie Tremblay a fait le plein d'énergie et son entraîneur espère que les jambes seront encore une fois au rendez-vous. «Pour elle, il s'agit de faire sa place et de rentrer dans un processus pour faire partie de l'équipe nationale l'an prochain dans le groupe des U23. Nous allons essayer de répéter un autre sommet de performance», d'annoncer Jude Dufour.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer