Christian Ouellet sans contrat

Christian Ouellet... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Christian Ouellet

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Christian Ouellet n'a toujours pas de contrat en vue de la prochaine saison. Même s'il avoue être tracassé face à cette situation, le hockeyeur de Saint-Bruno préfère faire preuve de patience et attendre que la bonne opportunité se présente.

La priorité de Ouellet est de poursuivre sa carrière en Europe. Il a néanmoins lancé une perche en direction des Marquis de Jonquière et un saut dans la Ligue nord-américaine fait partie des options.

«J'ai rencontré Marc Boivin et j'ai parlé avec Richard Martel après le repêchage de la LNAH, a commenté l'attaquant lorsque rencontré au tournoi À bout de souffle, dimanche, à Saint-Félicien. À date, c'est l'option. J'ai eu une autre offre en France, mais j'ai décidé de la laisser aller parce que je ne trouvais pas que c'était une belle opportunité pour moi.»

L'athlète qui aura 25 ans à la fin du mois d'août est conscient que sa place avec les Marquis n'est pas automatique. Il connaît bien le calibre de jeu et il sait que s'il désire porter l'uniforme des Marquis, il va devoir travailler.

«Ils ont une très bonne équipe et il se joue du bon hockey dans cette ligue, a réagi celui qui a porté les couleurs des Olympiques de Gatineau et des Saguenéens au cours de sa carrière junior de quatre saisons. J'ai suivi les activités des Marquis et je sais qu'il y a beaucoup de bons joueurs. Si jamais je tente ma chance, je sais que ma place n'est pas acquise et je vais devoir travailler pour l'obtenir.»

Christian Ouellet ne ferme pas la porte à l'idée de tenter à nouveau sa chance vers la Ligue de la côte est (ECHL), où il a passé trois saisons avec quatre équipes différentes.

«Je n'ai pas encore entamé de démarches, mais j'y pense», a-t-il confirmé, tout en ajoutant ne pas vouloir se mettre de date butoir avant d'apposer son nom au bas d'un contrat d'une équipe.

À sa première saison sur le Vieux continent en 2015-2016, Christian Ouellet jouait pour les Albatros de Brest, dans la Ligue Magnus. En 23 matchs, il a cumulé 15 points, dont 10 buts. Il estime que sa saison un peu plus difficile sur le plan des statistiques a peut-être joué contre lui.

«Je n'ai pas connu la saison que j'aurais espéré, mais en tant qu'équipe, on a fini sixième sur 14 donc c'était bien, a-t-il résumé. Lorsque tu ne connais pas une grosse saison à l'attaque, c'est un peu plus difficile d'attirer l'attention des autres équipes. Je peux toutefois compter sur les services d'un agent en Europe et il regarde les opportunités possibles pour moi.»

Première opération

Christian Ouellet se remet d'une importante opération à un genou. Victime d'une rupture du ligament croisé l'été dernier, il a traîné cette blessure durant toute la campagne. L'opération, subie le printemps dernier, a été un succès. Il s'agissait d'une première opération majeure pour le Brunois, qui a profité du tournoi À bout de souffle pour tester sa forme. Il a d'ailleurs reçu le feu vert du médecin lundi dernier uniquement et vendredi, il sautait sur la glace pour une première fois en plusieurs mois.

«Mon genou a super bien répondu, a confirmé Ouellet. Je suis content de la façon dont ça s'est passé, mais je suis également content que le tournoi soit fini puisque mon genou est fatigué. Je n'ai pas joué comme je joue habituellement, j'ai été prudent. Je ne voulais pas trop pousser et qu'une malchance arrive.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer