Desharnais surpris par la transaction de Subban

David Desharnais refuse de dire que la mégatransaction... (Archives La Presse)

Agrandir

David Desharnais refuse de dire que la mégatransaction impliquant les joueurs-vedettes P.K. Subban et Shea Weber avantage le Canadien.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

David Desharnais ne s'attend pas à ce que son rôle change la saison prochaine avec le Canadien, malgré le mouvement de personnel au sein de la formation montréalaise. «L'an dernier, j'ai commencé sur la troisième ligne. Je suis bien correct dans ce rôle. On va avoir une meilleure équipe qu'on avait. C'est excitant à l'approche de la saison.»

L'attaquant, ancien capitaine des Saguenéens de Chicoutimi, refuse de dire que la mégatransaction impliquant les joueurs-vedettes P.K. Subban et Shea Weber avantage le Canadien. «Je pense que c'est un bon échange pour les deux équipes. On parle de deux excellents joueurs. C'est seulement le temps qui va dire si une équipe sort gagnante plus que l'autre. Présentement, les deux équipes gagnent et j'ose espérer qu'à long terme ce sera nous.»

Durant l'été, le directeur général Marc Bergevin a aussi acquis Alexander Radulov et Andrew Shaw en plus de se départir de Lars Eller. C'est toutefois la transaction de P.K. Subban qui est sur toutes les lèvres. La semaine dernière, le capitaine Max Pacioretty a affirmé avoir été très surpris par l'échange, même si les rumeurs se faisaient persistantes.

«Personne ne peut dire qu'il a vu cela venir, affirme Desharnais. J'abonde dans le même sens que Pacioretty et que tout le monde d'ailleurs. J'ai été surpris.»

Des rumeurs ont également circulé au sujet de la possibilité que le Canadien rachète le contrat du #51. Desharnais en sera à la dernière année de son contrat, une saison qui lui vaudra 3,5 M$. Il deviendra ensuite joueur autonome sans compensation.

«Des rumeurs, il y en a toujours qui circulent, mais ce n'est pas trop inquiétant. S'il y avait vraiment quelque chose, je le saurais avant les médias. Je n'ai pas été stressé. Et au bout du compte, je suis toujours là et c'est ça qui importe.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer