Marathon de la relève: une finale enlevante

Antoine Châtelain-Laflamme a gagné la 24e édition du... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Antoine Châtelain-Laflamme a gagné la 24e édition du Marathon de la relève en faisant une belle remontée à la toute fin.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Antoine Châtelain-Laflamme a doublé à 400 mètres de l'arrivée David Pouliot pour remporter la 24e édition du Marathon de la relève.

Antoine Châtelain-Laflamme a gagné la 24e édition du... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 1.0

Agrandir

Antoine Châtelain-Laflamme a gagné la 24e édition du Marathon de la relève.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Le nageur de Val-des-Monts n'en revenait tout simplement pas d'avoir effectué cette remontée. «David a fait une accélération au km 6 et je n'ai pas été capable de suivre. Je me suis dit: ''bon, je vais finir deuxième''. Et vers la fin, près de la rade, je me suis aperçu que je me rapprochais, ça m'a donné un ''boost'' d'énergie. Je suis vraiment content de ma course. C'est une revanche pour l'an passé», a commenté l'athlète de 18 ans qui a terminé 3e en 2015.

David Pouliot était très déçu de voir la victoire lui filer entre les doigts. «Je pensais gagner, mais rendu près de la rade, j'ai cassé. Je n'avançais plus, mes bras me faisaient mal. J'ai souffert pour finir. Je ne sais pas ce qui est arrivé. Tout allait bien et tout d'un coup, ça lâché», a expliqué le nageur de 17 ans frère de Gabriel Pouliot qui sera du départ de la grande Traversée demain. Une expérience que David ne semble pas vouloir faire dans le futur, préférant se concentrer sur le 10 km.

Les 25 nageurs qui ont pris le départ à 13h30 de Mashteuiatsh ont eu droit à des conditions idéales. Le lac Saint-Jean était calme et l'eau chaude à 21 degrés Celcius. Ce qui explique en partie le temps rapide de 2 heures 1 minute et 13 secondes de Châtelain-Laflamme.

Ce dernier rêve d'effectuer la traversée un jour. Avant il veut se faire les dents sur la distance du 10 km pendant quelques années.

C'est Benjamin Lortie qui a terminé 3e cinq minutes plus tard.

Daphné Demers de Montréal a remporté l'épreuve chez... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 2.0

Agrandir

Daphné Demers de Montréal a remporté l'épreuve chez les femmes finissant 4e au général.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Chez les femmes

Chez les femmes, c'est Daphné Demers de Montréal qui a remporté l'épreuve finissant 4e au général. Pour sa première expérience, ce fut une partie de plaisir. «Le lac était beau, l'eau était chaude. Ç'a été facile. J'ai vraiment aimé mon expérience», a-t-elle lancé après sa course, comme si elle n'avait pas nagé pendant plus de deux heures.

Imani Thedore d'Ottawa fini pour une 2e année à la seconde place. C'est Rosalie Lévesque-Péro qui a terminé 3e.

Gabrielle Savard de Dolbeau-Mistassini a été la première... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 3.0

Agrandir

Gabrielle Savard de Dolbeau-Mistassini a été la première des nageurs de la région à toucher la plaque d'arrivée du Marathon de la relève.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Régionaux: Gabrielle Savard la plus rapide

C'est Gabrielle Savard de Dolbeau-Mistassini qui a été la première des nageurs de la région à toucher la plaque d'arrivée du Marathon de la relève.

«Je suis très contente. C'est mon meilleur temps. Je me suis amusée. Les conditions étaient parfaites. Je préfère la vague, mais c'est plus facile quand il n'y en a pas. Ça confirme mon intention de faire le 32 km un jour», a mentionné celle qui a terminé 6e au 5km des jeux du Québec.

C'est Guillaume Poulin qui a réalisé le 2e meilleur temps parmi les régionaux. Le jeune homme de Saint-Félicien était inscrit dans la catégorie développement. «J'ai eu de la difficulté à trouver mon rythme au début. Puis ça s'est placé. C'était ma première expérience et je suis satisfait de mon résultat. Ce que j'ai trouvé le plus dur, c'est l'entraînement qu'il faut faire pour se préparer pour 10 km. C'est beaucoup plus l'fun de le faire.»

Noémie Beaupré de Roberval était radieuse après sa course. «C'est une expérience folle! Je recommencerais demain matin. Je vais être là l'année prochaine. Je suis surtout fière d'avoir abaissé mon temps de 30 minutes», a affirmé l'athlète de 17 ans qui en était à 2e expérience.

François Michaud d'Alma était fier de sa course. «C'est ma 3e expérience et j'ai fait un temps meilleur de 30 minutes cette année. J'ai eu du plaisir. Nous avons eu d'excellentes conditions», a-t-il mentionné. Il a terminé avec un temps de 2 heures 33 minutes.

Adulte

Stéphanie Labelle de Saint-Félicien a pu prendre le départ dans un volet hors compétition. La femme de 40 ans était satisfaite d'avoir accompli ce défi. «Ç'a bien été, mais je ne me suis pas assez entraînée. J'ai eu des douleurs et des crampes vers la fin. Ce qui m'a dérangée le plus, c'est l'odeur d'essence des moteurs, ça m'a incommodée», a-t-elle commenté.

Elle espère que son expérience va ouvrir la porte pour que la direction de la Traversée propose une compétition 10 km pour les nageurs amateurs adultes.

Est-ce que la Russe Olga Kozidub fera un... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 4.0

Agrandir

Est-ce que la Russe Olga Kozidub fera un numéro comme en 2013 ?

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Est-ce que Kozidub va récidiver?

Est-ce que la Russe Olga Kozidub fera un numéro comme en 2013 alors qu'elle a gagné la Traversée internationale chez les femmes tout en finissant 3e au général. Faisant la barbe à plusieurs favoris.

Cette nageuse de 24 ans avait réalisé tout un exploit en nageant avec le 1er peloton pendant toute la course et réussi à faire le sprint et terminer à seulement 28 secondes du vainqueur Tomi Stefanovski.

Ce matin, elle en sera à sa 2e expérience à Roberval. «Je vais tenter de faire de mon mieux», a-t-elle mentionné dans un anglais très approximatif.

La gagnante des deux dernières années l'Argentine Pilar Geijo aura donc fort à faire pour essayer de garder son titre. En 2013, elle avait terminé 2e à près de 2 minutes de la Russe Kozidub.

Une belle lutte est donc à prévoir. Les deux nageuses devront aussi avoir à l'oeil l'Allemande Angela Maurer.

Antoine Châtelain-Laflamme a doublé à 400... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 5.0

Agrandir

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

5000 personnes à la Place de la traversée

Devant quelques milliers de personnes, la Place de la traversée de Roberval s'est animée, dans le cadre des Soirées branchées Hydro-Québec. Pour lancer la soirée, qui s'inscrit dans les festivités de la Traversée internationale du lac Saint-Jean, Dumas a offert un spectacle endiablé. L'artiste a présenté à la foule ses plus grands succès, en plus des chansons de son deuxième album. Dumas continuera sa tournée dans la région avec un spectacle au mois d'août à St-Gédéon. Le groupe populaire les Trois Accords a assuré l'ambiance pendant le reste de la soirée. Ils ont chanté les pièces de leur dernier album Joie d'être gai, sans oublier les chansons les plus populaires de leurs anciens disques. Laure Gagnon-Tremblay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer