Première opportunité ratée pour les Voyageurs

Maintenant avec les Castors de Charlesbourg, Xavier Tremblay... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Maintenant avec les Castors de Charlesbourg, Xavier Tremblay n'avait jamais obtenu de départ sur le monticule jonquiérois depuis qu'il avait été échangé par les Voyageurs. Mardi, il a célébré l'occasion avec une victoire.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Voyageurs sont passés à côté de leur première opportunité d'obtenir leur billet pour les séries de fin de saison, mardi soir, au Stade Richard-Desmeules. Dans un bon match de baseball, la formation régionale a baissé pavillon au compte de 5-3 devant les Castors de Charlesbourg.

Saguenay demeure donc à une victoire d'une place en séries, avec deux matchs à jouer au calendrier. Castors et Voyageurs reprennent les hostilités mercredi soir à Jonquière.

Les locaux avaient pourtant bien amorcé la rencontre. Bien aiguisés en défensive et profitant de leur occasion de s'inscrire au pointage dès leur premier tour au bâton, ils ont toutefois été assommés par un circuit de trois points d'Érik Lantigua en quatrième manche. Les Castors ont alors pris les devants 3-1, en plus de résister à une poussée des Voyageurs en sixième manche. À deux retraits et les buts remplis, Louis-Xavier Labrosse a été retiré sur trois prises.

«On n'a pas joué un mauvais match; on a réussi neuf coups sûrs et ils en ont fait sept, a résumé l'entraîneur des Voyageurs, Martin Pouliot. Lantigua a bien frappé la balle et il faut lui donner crédit. Maintenant, c'est à nous de continuer de jouer avec émotion. On ne doit pas attendre à la dernière minute pour aller chercher notre dernière victoire. On sait qu'on affronte une bonne équipe, mais c'est comme ça. On doit vivre avec le calendrier.»

La soirée de Martin Pouliot a d'ailleurs été écourtée d'une manche. Mécontent d'une décision de Mathieu Fiset, l'officiel au marbre, Pouliot est sorti de ses gonds, avant d'être expulsé. Ça ne l'a toutefois pas empêché de jeter son fiel sur l'arbitre.

«Depuis le début de l'année, chaque fois qu'il arbitre dans un de nos matchs, il y a six ou sept prises qu'il manque, a souligné un Martin Pouliot très calme lorsque rencontré dans son bureau après la rencontre. Je pense qu'on est capable, dans notre ligue, d'avoir un arbitre qui ne manque pas autant de prises. J'étais beaucoup plus prompt lorsque j'étais plus jeune, mais cette fois, la marmite a sauté. C'est un peu une accumulation. Ce n'est pas que c'est une mauvaise personne, je n'ai aucun conflit de personnalité avec lui, sauf que c'est plate quand la même situation se répète.»

Tremblay apprécie

Dans l'autre vestiaire, il y a un joueur qui avait un plus grand sourire que les autres. Le Jonquiérois Xavier Tremblay, qui a amorcé sa carrière avec les Voyageurs avant d'être rapidement échangé à Québec, termine son stage junior élite dans l'uniforme des Castors de Charlesbourg. Le grand lanceur obtenait un premier départ en sol saguenéen. Devant plusieurs membres de sa famille, il a pleinement savouré le moment. En six manches de travail, le #34 a alloué trois points sur neuf coups sûrs.

«C'était le fun et c'était émotif, mais j'ai su garder le contrôle de moi et la foule n'a pas trop crié, a affirmé Xavier Tremblay, sourire en coin. Je suis un vétéran et je suis capable de garder mes émotions. J'ai lancé 70 prises et 30 balles donc au point de vue des statistiques, je suis content. Il y a quelques coups sûrs que j'aurais aimé éviter, mais ce sont des choses qui arrivent.»

L'artilleur de 22 ans à la puissante balle rapide espère maintenant aider les Castors à remporter les grands honneurs. Son expérience devrait l'aider, lui qui a remporté le championnat des séries à deux reprises avec les Diamants de Québec.

«On affronte Québec au premier tour des séries donc on va voir comment ça va aller, a indiqué Xavier Tremblay. Il va y avoir de l'émotion et de l'adrénaline, mais c'est dans ce genre de moment que je lance bien. Je ne vis que pour ça.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer