Lecavalier fait coup double au 5 km Uniprix de Roberval

Charles-Philippe Lecavalier de Saint-Lambert a défendu avec succès... (Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Charles-Philippe Lecavalier de Saint-Lambert a défendu avec succès son titre de champion du 5 km. Il a aussi remporté l'épreuve du 1 km.

Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Champion en titre du 5 km l'an dernier, Charles-Philippe Lecavalier de Saint-Lambert a défendu avec brio son titre cette année, en menant de bout en bout l'épreuve présentée hier, dans le cadre de la compétition amateure 1-2-5 km Uniprix tenue hier, dans la rade de Roberval.

L'an dernier, le grand gaillard avait remporté les épreuves de 5 km et de 2 km, tant au classement général que dans sa catégorie. Cette année, en plus du 5 km remporté en 1h08mn18, l'athlète de 16 ans a aussi dominé l'épreuve de 1 km en 13mn48. «Cette fois-ci, ce fut facile», a commenté celui qui a apprécié la température et le calme relatif de l'eau. «Avec mon entraîneur (Gilles Potvin), on avait établi une stratégie qui consistait à prendre les neuf premiers tours relax et au dernier tour, on se pratique pour le sprint final et on clenche.»

Le jeune homme, qui revient tout juste des Jeux du Québec, se prépare pour sa 2e participation au 10 km du Marathon de la relève (vendredi) où il avait fini deuxième l'an dernier. Cette fois-ci, il vise évidemment la victoire. Actuellement, il occupe le 3e rang au classement de la Coupe Espoir Canada ProColor qui compte quatre étapes: Shawinigan (5km), Lac-à-Jim (5km), le Marathon de la relève (10 km) et Mégantic (7km). «Au Lac-à-Jim, ça avait super bien été et c'était vraiment serré comme course. Les cinq premiers, on a nagé en deçà d'une heure, à six secondes d'intervalle chaque. Ç'a vraiment été un gros peloton. Malheureusement, j'ai amorcé mon sprint trop tôt et celui qui me suivait m'a rattrapé pour finir premier. Toutefois, j'ai réussi à garder ma deuxième position quand même», a relaté le sympathique athlète.

Une première pour Jérémy

Jérémy Bélisle a été le deuxième à toucher la plaque à l'issue du 5 km et a arrêté le chrono à 1h09mn18. Pour le Longueuillois, cette 2e place avait une saveur de victoire, puisque c'est la première fois que l'athlète de 18 ans a réussi à terminer le 5 km. «Je suis assez frileux et c'est d'ailleurs un de mes plus gros problèmes pour la nage en eau libre. L'an dernier, je n'avais pas fini le 5 km, mais j'avais fini premier au 2 km et deuxième au 1 km», explique celui qui en est à sa 6e présence au camp d'entraînement en eau libre et par ricochet, à la compétition Uniprix.

Le troisième meilleur temps appartient à Colin Hill qui a nagé la distance en 1h14mn38.

Podiums du 2 km

À l'épreuve du 2 km, les vainqueurs ont été les suivants: chez les messieurs, Francis Olivier a remporté l'épreuve en 29mn21, suivi de Marc Vaillancourt (29mn25) et Vincent Foisy de Lachine (30mn06). Chez les dames, Gabrielle Savard a été la plus rapide avec un temps de 29mn30, suivie de Breanna Wilkinson (30mn39) et de Juliette Martin (30mn50).

... Dufresne aussi!

Âgée d'à peine 15 ans, la Montréalaise Alicia... (Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens) - image 3.0

Agrandir

Âgée d'à peine 15 ans, la Montréalaise Alicia Dufresne a fait les choses en grand pour sa première présence à Roberval: elle a remporté les épreuves du 5 km et du 1 km. 

Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

À sa première présence au 1-2-5 km Uniprix de Roberval, la jeune Alice Dufresne a fait les choses en grand.

La Montréalaise de 15 ans a fait coup double, en s'imposant au 5 km en 1h09mn22 et à l'épreuve du 1 km, en 14mn45. À noter que dans les deux cas, la jeune athlète a réalisé le troisième meilleur temps au total. «Ça a vraiment bien été! Je ne m'attendais pas à finir première. Je suis ici parce que je suis meilleure en nage longue distance. Je voulais faire de la nage en eau libre et je trouvais que c'était une belle compétition», a commenté celle qui a commencé à faire de la nage en eau libre l'an dernier.

Alice Dufresne avoue avoir réalisé l'un de ses meilleurs temps, même si elle a trouvé que l'eau était un peu froide à son goût. «Je pense que je vais revenir l'an prochain», a indiqué celle qui a pris part au 1 km «pour le fun». Était-elle aux Jeux du Québec elle aussi? «Non, parce que j'étais absente lors des qualifications», a expliqué celle qui ne prendra toutefois pas part au Marathon de la relève.

Au 5 km, la jeune nageuse a devancé Vanessa Garcia, une nageuse de l'Argentine qui a pris part à l'épreuve de 5 km pour se préparer à la traversée de 32 km du lac Saint-Jean. L'athlète qui en sera à sa 8e participation à la traversée du lac Saint-Jean a trouvé que l'eau était bonne et était satisfaite de sa prestation (1h09mn22).

Pour sa part, Stéphanie Labelle de Saint-Félicien était à la fois ravie et surprise de sa 3e position, grâce à un chrono de 1h12mn20. «C'est la 2e fois que je fais le 5 km, mais j'ai fait à quelques reprises le 1 km et le 2 km. (Avant le départ), j'avais vraiment peur d'avoir froid, mais finalement, la température de l'eau était correcte. Je suis contente, car ça a bien été», raconte l'expressive nageuse.

«L'an passé, j'avais fait un temps de 1h19 et cette fois-ci, je l'ai fait en 1h12. C'est très très bon», commente avec satisfaction Mme Labelle qui s'est offert une petite folie cette année. «Je me suis inscrite vendredi au 10 km du Marathon de la relève. Je serai hors concours parce que je n'ai pas l'âge (c'est réservé aux 14-26 ans), mais c'est mon cadeau pour mes 40 ans», lance-t-elle avec entrain. Pour réaliser son projet, la dame s'est entraînée au club de natation Saint-Félicien, «même si avec quatre enfants, ce n'est pas toujours évident!»

En bref

• Un total de 135 nageurs (49 hommes, 86 femmes) provenant d'une trentaine de clubs du Québec ont participé à l'une ou l'autre des épreuves. Ils sont répartis comme suit : 23 nageurs au 5 km (8 hommes, 15 femmes) ; 46 nageurs au 2 km (16 hommes, 30 femmes), et 66 nageurs au 1 km (25 hommes, 41 femmes)...

• Fait intéressant, pour plusieurs, il s'agissait d'une activité familiale puisqu'il n'était pas rare de voir des parents ou des grands-parents participer à l'une des distances en compagnie de leur enfant ou petit-enfant. Plus d'une centaine de parents et amis étaient amassés dans les estrades et sur le bord de Place de la Traversée pour encourager et saluer les exploits des participants...

• Douze nageurs (en équipe de quatre) ont effectué le 5 km à relais...

• Les athlètes inscrits au Marathon de la relève Rio Tinto qui aura lieu vendredi partent de Mashteuiatsh...

• Mentionnons enfin que l'eau était à 67 degrés Fahrenheit (20 degrés Celsius). Les vents, modérés en fin d'avant-midi, se sont amplifiés durant les épreuves du 2 km et du 1 km, ce qui a valu quelques gorgées d'eau non désirées pour certains nageurs...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer