Une victoire impérative pour conclure la journée

À son premier départ dans l'uniforme des Voyageurs,... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

À son premier départ dans l'uniforme des Voyageurs, Cyprien Dussenne a alloué neuf points, dont six mérités, en trois manches de travail.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Derek Côté a livré une deuxième bonne performance de suite, dimanche au stade Richard-Desmeules, ce qui a permis aux Voyageurs de continuer d'espérer une place en séries de fin de saison.

Après une défaite de 13-5 lors du premier... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Après une défaite de 13-5 lors du premier match face à Coaticook, les Voyageurs ont rebondi lors du deuxième duel avec un gain de 4-0. 

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Après une défaite de 13-5 dans le premier match face au Rocket Big Bill de Coaticook, Côté a oeuvré pendant six manches et deux tiers, aidant les siens à signer un important gain de 4-0. Le lanceur gaucher n'a permis que deux coups sûrs à l'adversaire durant sa journée de travail. Gabriel Côté est venu réaliser le dernier retrait de la rencontre.

«Comme je le dis souvent, ça prend juste une bonne performance d'un lanceur pour sortir une équipe d'une mauvaise séquence et ça fait deux fois que Derek le fait, a fait remarquer l'entraîneur des Voyageurs Martin Pouliot, qui avait retrouvé sa bonne humeur après la défaite de son équipe lors du premier match. Il nous a permis de signer une grosse victoire (de 5-1) mercredi dernier à Charlesbourg et aujourd'hui (dimanche), il nous évite un week-end sans victoire. Il a livré une grande performance.»

Si Derek Côté a fait le travail au monticule, Raphaël John Leblanc a animé l'attaque pour les locaux. Celui qui a été acquis des Aigles de Trois-Rivières a d'abord frappé un coup de circuit en deuxième manche, son troisième depuis qu'il s'est joint aux Voyageurs, avant de claquer un double de deux points à la cinquième reprise pour porter la marque à 4-0. Mathieu Tremblay a produit l'autre point.

«Ce fut une grosse acquisition à la date limite des transactions et offensivement, il vient de gagner le match à lui seul», a louagé Martin Pouliot, avouant que de jouer avec une avance rendait toujours le travail d'un lanceur plus facile.

À Trois-Rivières, John Leblanc affichait une moyenne au bâton de ,154. Avec les Voyageurs, le puissant cogneur frappe pour ,353.

Premier match

Lors du premier match, les Voyageurs perdaient 8-0 après deux tours au bâton. Ils n'ont jamais été capables de remonter la pente, s'inclinant 13-5. Le nouveau venu Cyprien Dussenne n'a pas connu la sortie espérée. Le Belge a donné neuf points, dont six mérités, sur six coups sûrs, avant d'être retiré de la circulation. «Il était un peu nerveux, mais il ne faut pas oublier qu'il est encore jeune, a mis en contexte Martin Pouliot. Il ne faut pas aller trop vite avec ces gars-là.»

Pouliot, qui n'entendait pas à rire après ce premier match, a lancé un avertissement à certains joueurs.

«Il y en a qui ne se rendent pas compte qu'ils vont faire un saut cet hiver en voyant la liste de protection, a averti le pilote des Voyageurs. Des gars vont être libres comme l'air et s'ils sont pris par d'autres équipes, tant mieux pour eux. Notre liste va être très dure à faire lorsque toutes nos transactions vont être officialisées. J'ai dit qu'on allait rajeunir l'équipe et amener du sang neuf. Des attitudes de perdants, je n'en veux plus.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer