Un horaire chargé cet été pour Samuel Girard

Samuel Girard ne perd pas de vue d'où... (Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay)

Agrandir

Samuel Girard ne perd pas de vue d'où il vient. Sa détermination le guide et l'encourage dans ses actions quotidiennes. Il apparaît ici entouré de son père Tony Girard, de sa mère Guylaine Dion et de son frère Jérémy.

Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Samuel Girard fait la fierté des Robervalois. Repêché récemment en deuxième ronde de l'encan de la Ligue nationale de hockey par les Predators de Nashville, le jeune homme de 18 ans réalise son rêve sans perdre de vue d'où il vient.

Samuel Girard ne perd pas de vue d'où... (Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Samuel Girard ne perd pas de vue d'où il vient. Sa détermination le guide et l'encourage dans ses actions quotidiennes.

Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay

Samuel Girard ne perd pas de vue d'où... (Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay) - image 1.1

Agrandir

Samuel Girard ne perd pas de vue d'où il vient. Sa détermination le guide et l'encourage dans ses actions quotidiennes.

Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay

Terre à terre, le défenseur n'a pas chômé pour en arriver là où il est rendu. Promu à un bel avenir dès son jeune âge, le hockeyeur a fait une croix sur sa vie familiale à la maison dès l'âge de 12 ans.

« Si ma famille n'était pas là, je ne serais pas rendu là où j'en suis. Mes parents ont toujours cru en moi. Ils m'ont aidé et supporté. Ils ont fait de gros sacrifices. Nos étions trois garçons à jouer au hockey dans la famille. Mes parents n'avaient jamais de fin de semaine pour eux. »

Le Robervalois profite actuellement d'un petit répit de deux jours avec sa famille. C'est la première fois qu'il met les pieds à la maison depuis que sa vie a fait un virage à 180 degrés.

« Nous ensemble, nous avons aidé et encouragé Sam. Tous les jours, je lui dis de foncer et ne pas lâcher. » Tony Girard, le paternel du joueur de hockey est encore sur un nuage. Il ne réalise pas encore ce que vit son fils cadet. « Au repêchage, on ne pouvait pas lui parler comme on le fait ici. Il y avait tellement de monde. Ça a pris 40 minutes et il est parti. Je ne réalise pas qu'il a été repêché. Je suis encore sur l'adrénaline. Ça m'a fait ça aussi avec le junior majeur. Je l'ai réalisé deux mois après. »

Samuel Girard souhaite réellement continuer la poursuite de son rêve. Son but: faire partie de l'équipe après le prochain camp du mois de septembre. Et il fera tout ce qu'il pourra pour y arriver et se tailler une place au sein de la formation.

Dans le feu de l'action

Tout de suite après avoir été repêché par Nashville, le Robervalois a plongé intensément dans le feu de l'action. Le premier soir, il a filé à Rochester en prévision du camp des recrues.

Il s'est entraîné intensivement. Ses journées débutaient à 5 h 30 du matin et se terminaient en milieu de soirée. Depuis son retour à Shawinigan, la recrue de Nashville a poursuivi sa routine rigoureuse et c'est ainsi que se déroulera tout son été.

Tournois par ici et par là, école de power skating, camp d'équipe Canada junior, camp des Cataractes, l'horaire de Samuel est plein à craquer pour les prochaines semaines. Le jeune adulte est bien conscient qu'il mène une vie différente des autres de son âge. Ses parents s'entendent pour dire que sa détermination lui permet de bien gérer son rythme de vie.

« Au début, quand je suis parti de la maison, ç'a été difficile, mais je me suis adapté et ça va bien. Je demeure en pension à Shawinigan, même en période estivale pour continuer à m'entraîner. »

« Il ne sort pas, il a une discipline importante à respecter, il doit s'entraîner sur la glace et hors glace, surveiller son alimentation, c'est une routine et il n'a pas le choix », ajoute sa mère, Guylaine Dion.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer