La revanche de Félix Lapointe-Pilote à Edmonton

Félix Lapointe-Pilote a remporté l'argent vendredi à l'épreuve... (Photo courtoisie)

Agrandir

Félix Lapointe-Pilote a remporté l'argent vendredi à l'épreuve du 3000 mètres steeplechase au Championnat canadien d'athlétisme junior à Edmonton. Le représentant du club Jakours a terminé tout juste derrière Sean Bergman et devant Nickolas Colyn, deux athlètes qui participeront au Championnat du monde junior en Pologne.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En plus de passer à l'histoire de l'athlétisme régional vendredi, Félix Lapointe-Pilote a pris une belle revanche sur ses adversaires au Championnat canadien, présenté à Edmonton. Le porte-couleurs du Club Jakours a mérité la médaille d'argent au terme d'une course endiablée au 3000 mètres steeplechase dans la division junior.

Avec un chrono de 9mn15s11 dans une épreuve stratégique, Félix Lapointe-Pilote a franchi le fil d'arrivée tout juste derrière Sean Bergman, de la Colombie-Britannique. Le Jonquiérois était quatrième avec 400 mètres à franchir, mais il a connu une conclusion du tonnerre. Il s'est même retrouvé au coude-à-coude avec le champion canadien, mais a manqué d'énergie dans le dernier droit pour tout de même mériter la deuxième place.

Contrairement à Félix Lapointe-Pilote, les deux autres athlètes sur le podium, Bergman et Nickolas Colyn, participeront au Championnat du monde plus tard cet été, en Pologne. Le coureur régional était en très bonne position pour se qualifier, mais a été coiffé à la toute fin du processus la semaine dernière.

«C'est sûr que j'étais un peu frustré de ne pas aller aux mondiaux. J'étais sûr que j'allais être sélectionné sur l'équipe canadienne et trois jours avant la date limite, quelqu'un a fait un meilleur temps. C'était une déception. Quand j'ai su que tous les gars étaient là, je me suis dit que c'était ma revanche et qu'il fallait que je batte au moins un des deux», d'exprimer Félix Lapointe-Pilote.

«C'est ce qu'on a dit, c'était une belle occasion pour lui de montrer qu'il avait sa place», fait valoir son entraîneur Jean-Marc Normandin qui n'a jamais eu de médaillé au Championnat canadien. Ce dernier fait partie du décor de l'athlétisme régional depuis une trentaine d'années et ne se rappelle pas d'un médaillé originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean à cette compétition.

«Je suis conscient de l'exploit, mais je savais que j'étais capable de gagner une médaille et que je pouvais faire une bonne performance», d'estimer Félix Lapointe-Pilote qui veut consacrer son énergie au steeplechase. Dans cette discipline, la piste de 400 mètres est agrémentée de cinq haies, espacées de 80 mètres, ainsi qu'un obstacle d'eau, appelé la rivière. Il fera le saut chez les seniors l'été prochain et annonce qu'il devra abaisser son temps sous la barre des neuf minutes pour rivaliser avec les meilleurs au pays. Son meilleur temps à vie est de 9mn09. «Même si je fais du cross-country, ma saison sur piste est au steeple. C'est vraiment là que je vais plus performer», de souligner Félix Lapointe-Pilote qui a deux autres compétitions d'importance à son horaire estival. Il sera le favori lors du Championnat provincial à la fin du mois à Sherbrooke. Il sera également du départ lors de la compétition espoir des Jeux du Canada, en août, à Moncton, une compétition préparatoire à l'édition 2017 qui regroupera des athlètes des quatre provinces atlantiques, du Québec et de l'Ontario.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer