Giguère avec l'élite des entraîneurs

Avec ce programme de formation, Michel Giguère, qui... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Avec ce programme de formation, Michel Giguère, qui en sera à sa troisième saison à la barre des Espoirs, ira surtout chercher des connaissances en premier lieu, sans s'en servir nécessairement pour graduer à court terme dans la LHJMQ ou un calibre supérieur.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'entraîneur-chef des Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean midget espoir, Michel Giguère, recevra une formation pour le moins sélecte, à compter de samedi, à Calgary. Il fera partie d'une cohorte de 24 entraîneurs qui débuteront le processus menant à l'obtention de la certification haute performance 2 de Hockey Canada.

«Rapidement, je pense que c'est le plus haut grade qui se fait avec les entraîneurs, tout simplement», estime Michel Giguère qui détient déjà la certification 4 de l'association canadienne des entraîneurs. Il possède également le HP1 en plus du niveau 3, obligatoire pour les entraîneurs de niveau provincial au sein de programmes sport-études.

Pour le programme de haute performance 2, l'organisme national forme 24 entraîneurs tous les deux ans. Michel Giguère a appris la bonne nouvelle quelques jours après la fin de la dernière saison de son équipe. «On est suivis pendant deux ans. On devra remettre des travaux sur papier, mais aussi sur vidéo. On va être évalués sur la glace également», explique Michel Giguère qui a été retenu selon plusieurs critères. Un autre entraîneur du Québec, Dominic Desmarais, du programme Le Triolet de Sherbrooke, l'accompagnera en Alberta.

Avec ce programme, Michel Giguère, qui en sera à sa troisième saison à la barre des Espoirs, ira surtout chercher des connaissances en premier lieu, sans s'en servir nécessairement pour graduer à court terme dans la LHJMQ ou un calibre supérieur. «Tu n'es pas obligé d'avoir ça pour diriger junior, mais c'est un plus. En tant qu'entraîneur, tu veux te garder à jour, te faire des contacts et voir ce qui se fait à Hockey Canada», convient Michel Giguère.

«J'y fais tout d'abord pour la formation. J'aime me tenir au courant, mais c'est sûr que ça ouvre des portes. Si éventuellement je postule sur un poste, la personne voit que j'ai fait mes devoirs dans le hockey et que j'ai tous mes grades. Ça ne ferme pas de portes. Ça donne plus de chances d'en ouvrir que d'en fermer.»

Visiblement, Michel Giguère ne chômera pas au cours du mois de juillet. Quelques jours après son retour, il fera partie du personnel pour le camp estival de l'équipe du Québec des moins de 16 ans. Frédéric Lavoie, des Estacades de Trois-Rivières midget AAA, est en charge de l'équipe et il est secondé par son homologue des Élites de Jonquière, Steve Thériault ainsi que l'adjoint des Saguenéens Mathieu Turcotte, maintenant entraîneur-chef des Commandeurs de Lévis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer