• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Camp de développement des Predators: Allard sur la touche 

Camp de développement des Predators: Allard sur la touche

Frédéric Allard n'a pu sauter sur la glace,... (Archives Getty Images)

Agrandir

Frédéric Allard n'a pu sauter sur la glace, en raison de côtes fracturées, mais il a tout de même beaucoup apprécié ce contact prolongé avec Nashville et les Predators.

Archives Getty Images

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Frédéric Allard a dû se contenter d'un rôle passif, la semaine dernière, pendant sa présence au camp de développement des Predators de Nashville. Le défenseur des Saguenéens de Chicoutimi n'a pas été en mesure de participer aux séances d'entraînement en raison de côtes fracturées, une blessure subie pendant le troisième match joué par son équipe lors des séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

S'il n'a pas été capable de se faire valoir sur la patinoire, Frédéric Allard a tout de même beaucoup apprécié ce contact prolongé avec Nashville et les Predators.

«Je n'ai pas patiné et je suis allé là-bas pour voir comment ça se passait, explique Frédéric Allard, qui doit faire le point avec le médecin des Saguenéens le 16 juillet. J'ai aimé ça. Nashville est une belle ville. Il fait chaud. Pendant ma présence là-bas, j'ai participé à des rencontres et je suis allé voir les entraînements. Je suis allé voir comment ça marchait et j'ai quand même passé une belle semaine.»

Frédéric Allard a été un choix de troisième ronde des Predators (le 78e au total), le 25 juin dernier. Comme tous les jeunes hockeyeurs sélectionnés par l'équipe à cette occasion, il n'a pas eu beaucoup de temps pour fêter l'événement. Une heure après la conclusion de la séance de sélection de la Ligue nationale de hockey, tout le monde a quitté Buffalo en direction de Nashville.

Samuel Girard

Le camp de développement des Predators a pris fin samedi. Choix de deuxième ronde, le Robervalois Samuel Girard a aussi passé la semaine à Nashville. Le défenseur des Cataractes de Shawinigan a fait partie des hockeyeurs qui ont fait bonne impression pendant le match inter-équipe qui a mis un terme à la semaine d'entraînement. Il a amassé un but et une passe, tout en faisant la démonstration de son habileté sur patins.

«Ce fut une semaine extraordinaire, a indiqué Samuel Girard, sur le site internet des Predators. C'est une excellente organisation et un bon groupe de joueurs. J'ai eu beaucoup de plaisir (à Nashville) et j'ai hâte d'être de retour en septembre.»

Samuel Girard est rentré à Shawinigan dans la nuit de samedi à dimanche et il participe présentement à un camp de hockey, à Trois-Rivières. Il devrait ensuite profiter de quelques jours de congé avant de tourner son attention vers le camp estival de développement de l'équipe nationale junior du Canada qui aura lieu à Toronto, du 30 juillet au 2 août. Les hockeyeurs invités se rendront ensuite à Plymouth, au Michigan, pour une série de quatre matchs contre les États-Unis, la Finlande et la Suède, du 3 au 6 août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer