Antoine Duchesne déçu de sa gestion de course

Antoine Duchesne... (Photo tirée d'Instagram)

Agrandir

Antoine Duchesne

Photo tirée d'Instagram

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Antoine Duchesne a tracé un bilan mitigé de sa troisième étape du Tour de France. S'il a apprécié la troisième place enlevée par son coéquipier Bryan Coquard, il a eu l'impression de ne jamais avoir été en mesure de bien accomplir son travail.

Le cycliste natif de Chicoutimi a fait partie des 135 coureurs qui ont été crédités du même temps que le vainqueur (le Britannique Mark Cavendish, de Dimension Data).

L'épreuve de 223,5 kilomètres entre Granville et Angers a été négociée en 5h59m54s et Duchesne a hérité du 126e rang.

Bryan Coquard, le sprinteur de l'équipe Direct Énergie, a ouvert la machine tout près du fil d'arrivée pour terminer tout juste derrière Cavendish et l'Allemand Andre Greipel (Lotto Soudal), mais devant le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff), toujours détenteur du maillot jaune.

«Nous sommes satisfaits, certes, mais nous visons toujours la victoire, a mentionné Antoine Duchesne. Bryan a réussi à quand même bien s'en tirer. Il a suivi les bonnes vagues. Il a réussi à faire son sprint à 100%, mais il était un petit peu loin au dernier virage, à 300 mètres. C'est peut-être ça qui a manqué pour aller chercher la victoire.»

Duchesne s'est ensuite dit déçu de sa gestion de course.

«Je n'ai jamais réussi à reprendre l'avant, a-t-il précisé. J'ai toujours été un peu bloqué. J'ai réussi à rejoindre (mes coéquipiers) à leur hauteur, mais du mauvais côté du peloton. Je n'ai pas été capable de me regrouper et de faire mon effort dans les quatre ou cinq derniers kilomètres.

«Je sais que ce n'est pas une question de niveau. J'avais vraiment de bonnes sensations, de bonnes jambes aujourd'hui. Il faut juste que j'apprenne à peut-être mieux gérer les placements. Nous avons commencé à nous placer à 30 kilomètres de l'arrivée et il était déjà trop tard.»

Le Tour de France se poursuit mardi avec une étape de 237,5 kilomètres entre Saumur et Limoges.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer