Deuxième étape: Duchesne a travaillé... en vain

Antoine Duchesne a terminé les 182 kilomètres reliant... (Photo tirée d'Instagram)

Agrandir

Antoine Duchesne a terminé les 182 kilomètres reliant Saint-Lô et Cherbourg-Octeville en 160e place.

Photo tirée d'Instagram

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'objectif d'Antoine Duchesne pour la deuxième étape du Tour de France était d'aider son coéquipier Bryan Coquard à signer la victoire d'étape. Malheureusement pour les membres de l'équipe Direct Energie, les choses ont déboulé et le Français n'a pu faire mieux qu'une 68e position, une minute et sept secondes derrière le gagnant Peter Sagan.

Antoine Duchesne a publié sur son compte Twitter... (Photo tirée de Twitter) - image 1.0

Agrandir

Antoine Duchesne a publié sur son compte Twitter cette photo amusante alors qu'il est en compagnie de danseuses de French cancan.

Photo tirée de Twitter

Pour ce qui est de Duchesne, il a terminé les 182 kilomètres reliant Saint-Lô et Cherbourg-Octeville en 160e place. Le Chicoutimien pointe désormais au 145e rang du classement général.

«Nous sommes tous un peu déçus, car Bryan avait cette étape en tête et c'était une course qui lui convenant, a commenté le cycliste de 24 ans. Mais nous ne devons pas trop nous en vouloir, car nous avons fait ce que nous pouvions.»

Une échappée a bien failli se rendre à bon port, mais le groupe a finalement été rattrapé dans le dernier kilomètre.

Chasse

«Adrien (Petit) et moi avons commencé la chasse pour nous approcher de l'échappée à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, a expliqué Antoine Duchesne. (Sylvain) Chavanel nous a aussi donné un coup de main. Angelo (Tulik) a ensuite réussi à bien rester avec Bryan jusqu'au rond-point à deux kilomètres (de l'arrivée), mais il n'a pas réussi à passer le bout le plus dur de la bosse. Nous pensions avoir nos chances et nous avons assumé. Nous savons que nous sommes capables d'en gagner une alors nous allons continuer de travailler.»

Lundi, Duchesne et ses coéquipiers tenteront de nouveau de bien positionner Bryan Coquard pour une étape de 222 kilomètres entre Granville à Angers.

«Le profil est assez plat et les vents devraient être favorables alors ça devrait être une journée qui se termine au sprint, a confié le cycliste régional. Nous serons là pour bien amener Bryan!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer