Léandre Bouchard, le meilleur canadien aux mondiaux

Léandre Bouchard a réussi la meilleure performance canadienne... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Léandre Bouchard a réussi la meilleure performance canadienne au Championnat du monde de vélo de montagne.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À peine quelques jours après avoir reçu la confirmation de sa sélection sur l'équipe nationale de vélo de montagne qui prendra part aux Jeux olympiques de Rio, Léandre Bouchard s'est rapidement remis au travail, dimanche, au Championnat du monde de vélo de montagne. L'Almatois a terminé 20e au cross-country, réussissant la meilleure performance canadienne.

Quelques heures plus tôt, Catherine Fleury a elle aussi été la meilleure Canadienne chez les moins de 23 ans, en finissant 22e. L'épreuve se déroulait sur le site de Nové Mesto, en République tchèque.

«Ce résultat se prend super bien, surtout à la plus grosse course de l'année après les Jeux olympiques», a commenté Bouchard au réseau Sportcom. Derek Zandstra (33e), Andrew L'Esperance (53e) Raphaël Gagné (54e), Geoff Kabush (68e) et Evan McNeely étaient les autres Canadiens en lice. Ce dernier n'a toutefois pas terminé l'épreuve.

Vingt-huitième après le premier tour, le cycliste de 23 ans a su maintenir un bon rythme, tout en améliorant son sort de quelques rangs.

«J'ai bien géré afin de prendre quelques places à chaque tour, mettant à profit le côté tactique et mes talents de pilotage alors je suis très content, a indiqué Léandre Bouchard. C'est mon parcours international préféré parce qu'il est très technique et avec un style physique qui me favorise. Il y a plusieurs montées punchées! Mon vélo allait vraiment bien dans ce parcours extrêmement racineux et cassant. Sans oublier les spectateurs qui sont fous ici, il y a un bruit d'enfer. Tu en oublies presque la douleur aux jambes. C'est une des foules les plus nombreuses du circuit!»

L'épreuve masculine a été remportée par le Suisse Nino Schurter, 17 secondes devant le Tchèque Jaroslav Kulhavy et 30 devant le Français Julien Absalon.

Catherine fleury en voulait plus

De son côté, Catherine Fleury était de retour à la compétition après une absence de près de deux mois en raison d'une entorse à la cheville. Elle acceptait donc cette 22e position, tout en avouant être un peu déçue puisqu'elle aurait aimé pousser davantage la machine.

«Il y avait du gros calibre et je pensais être capable de tirer une grosse course, mais cela n'a pas été le cas malheureusement, a raconté l'athlète de 21 ans. J'ai tout donné ce que j'avais sans être capable de sortir complètement de ma zone. Je sais que je suis capable de plus et je n'ai certainement pas dit mon dernier mot.»

Catherine Fleury a accusé un retard de 10 minutes et 36 secondes sur la gagnante, la Suédoise Jenny Rissveds. Les Suissesses Sina Frei et Alessandra Keller ont complété le podium. Frédérique Trudel, de Lévis a fini 25e, et l'Ontarienne Soren Meeuwisse a pris le 37e échelon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer