Rébecca Beaumont remplit sa mission

L'Almatoise Rébecca Beaumont a effectué un excellent retour... (Photo courtoisie, Joé Dufour)

Agrandir

L'Almatoise Rébecca Beaumont a effectué un excellent retour aux Championnats du monde de vélo de montagne (cross-country), ses derniers mondiaux remontant à 2011. Partant sur la dernière ligne, Beaumont a conclu au 40e rang, atteignant du même coup son objectif de finir dans le top-40 mondial.

Photo courtoisie, Joé Dufour

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mission accomplie pour Rébecca Beaumont qui visait un top-40 samedi, au Championnat du monde de vélo de montagne (cross-country) à Nové Mesto en République tchèque. Évoluant dans la classe senior élite, l'Almatoise a terminé l'épreuve de 23,3 km au 40e rang, à 14m12 de la gagnante, la Danoise Annika Langvad (1h30m13).

La porte-couleurs du club Cyclone d'Alma a d'ailleurs exprimé sa satisfaction lorsque contactée par Facebook. «Je suis super contente! J'ai su livrer ce que j'avais à livrer. Ce n'est pas une performance exceptionnelle comme on souhaite toujours que ça arrive, mais c'est une très belle performance pour moi. Ça prouve que je suis officiellement de retour parmi l'élite mondiale!», a commenté l'athlète de 25 ans.

«J'ai eu de bons premiers tours, me situant toujours dans des groupes de 35e à 40e. Puis, j'ai manqué un peu d'énergie aux troisième et quatrième tours (l'épreuve comprenait une boucle de départ, plus cinq tours). Mais, je me suis bien reprise au cinquième et dernier tour en dépassant deux filles, ce qui m'a permis de terminer 40e», a relaté celle qui partait sur la dernière ligne, en 61e position. Elle a connu un bon départ, se pointant au 33e rang après le premier tour.

Même s'il y a eu quelques chutes, Rébecca Beaumont a apprécié le parcours et la foule. «Le parcours est super et les spectateurs sont incroyables», assure-t-elle, ravie de son expérience.

Avec son entraîneur Jude Dufour, elle va analyser sa course dans l'espoir de cerner ce qui fait en sorte qu'elle ait une baisse de régime en milieu de course. Le duo espère pouvoir trouver une solution d'ici les Championnats canadiens (15-16 juillet à Baie-Saint-Paul) et lors de la prochaine Coupe du monde présentée au Mont-Sainte-Anne.

Son entraîneur, Jude Dufour, était lui aussi fort satisfait de la prestation de sa protégée pour une compétition de cette envergure. «Sa progression est très intéressante cette saison. D'ailleurs, de pouvoir terminer sa course sans se faire sortir le prouve très bien.Je suis très content de son niveau de compétitivité. Il faut se rappeler que son dernier championnat du monde datait de 2011, alors qu'elle était U23. Toutefois, une commotion lors d'une chute durant les jours précédant la compétition l'avait empêchée de prendre le départ. Revenir à ce niveau après tant d'années prouve sa force de caractère. Et d'autre part, faire partie de l'équipe nationale pour ces championnats, c'est déjà, en soi, un grand succès. Elle termine cinquième meilleure Canadienne. Son prochain objectif sera de terminer en 3e position au prochain Championnat canadien», de conclure Jude Dufour.

Batty à l'arraché

L'Ontarienne Emily Batty est montée sur la troisième marche du podium, samedi, après avoir disputé un sprint effréné avec la Polonaise Maja Wloszczowska, victime d'une crevaison en toute fin de course. Batty a franchi la ligne par moins d'une roue. La Polonaise était d'ailleurs inconsolable, malgré les mots de réconfort de son équipe. Chez les Québécoises, la meilleure performance appartient à Cindy Montambault, 36e à ses premiers mondiaux, à 12m47 de la gagnante. Le podium féminin a été complété par l'Américaine Lea Davidson (+1m12) et Batty (1m44).

Les Britanno-Colombiennes Catharine Pendrel (+2m53), 5e, et Sandra Walter, 29e (+11m15), ainsi que l'Ontarienne Haley Smith, 42e, étaient les autres Canadiennes en lice.

Dimanche, Raphaël Gagné et l'Almatois Léandre Bouchard seront en action pour la course élite masculine. À l'épreuve féminine des moins de 23 ans, l'Almatoise Catherine Fleury et Frédérique Trudel seront sur la ligne de départ.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer