Judo: Antoine Bouchard n'oublie pas ses origines

Antoine Bouchard (premier à gauche) a obtenu sa... (Photo courtoisie)

Agrandir

Antoine Bouchard (premier à gauche) a obtenu sa place pour Rio au début du mois de mai. Si la route a été longue et difficile, le Jonquiérois se montre particulièrement fier de sa victoire aux Championnats panaméricains de 2015, à Edmonton

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Antoine Bouchard a eu une pensée pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean et le Club de judo de Jonquière, mardi matin, pendant la présentation officielle des judokas canadiens qui participeront aux Jeux olympiques, du 6 au 12 août, à Rio.

«Pour moi, être un athlète olympique est un grand honneur parce que je représente la région du Saguenay, a indiqué le judoka jonquiérois. C'est quelque chose d'important. Peu d'athlètes de ma région vont aux Jeux olympiques d'été. Je suis vraiment fier de ça (être qualifié) et fier de représenter mon club (Jonquière). Je ne suis que le deuxième athlète de mon club à aller aux Jeux olympiques (le premier a été Jean-Pierre Cantin).»

Mardi, le Comité olympique canadien et Judo Canada ont confirmé l'identité des huit athlètes qui défendront les couleurs canadiennes aux Jeux olympiques de 2016. Ces judokas ont obtenu leur place au sein de l'équipe nationale après deux ans d'efforts pendant lesquels ils ont participé à un grand nombre de compétitions afin d'accumuler des points au classement mondial. Tous les judokas canadiens masculins ont obtenu une place parmi le top 22 de leur catégorie respective. De leur côté, les femmes se sont classées dans le top 14 ou ont répondu aux exigences de représentation à l'échelle continentale.

Antoine Bouchard a obtenu sa place pour Rio au début du mois de mai. Si la route a été longue et difficile, le Jonquiérois se montre particulièrement fier de sa victoire aux Championnats panaméricains de 2015, à Edmonton. Cette grosse performance lui avait procuré de nombreux points au classement et l'avait passablement rapproché d'un objectif qu'il avait en tête depuis très longtemps.

«Pratiquement depuis mes débuts, mon but était de me qualifier un jour pour les Jeux olympiques, a rappelé Antoine Bouchard. C'est chose faite et je suis vraiment content de pouvoir dire que je suis un Olympien.

«Je suis aussi fier des performances générales que j'ai réussies au cours de la qualification. J'avais 19 ans quand la qualification a débuté. Même à cet âge, j'ai réussi à faire de bonnes performances en Coupe du monde et en Grand Prix. J'ai commencé jeune et j'ai quand même obtenu de bons résultats pendant tout le processus.»

Bouchard, qui vient de terminer un séjour d'environ un mois et demi en Europe et en Amérique du Sud pour des compétitions et des camps d'entraînement, profite de quelques jours plus tranquilles avant d'entamer un dernier camp préparatoire qui s'étendra sur trois semaines. Il s'envolera ensuite vers le Brésil.

«À Rio, je souhaite ''performer'' vraiment comme je suis capable de le faire, a précisé Antoine Bouchard. Je souhaite donner le maximum et ne pas avoir de limites mentales. Je veux bien me battre. Aller chercher une médaille, ce serait l'objectif ultime.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer