Loin d'être abattu, Ntetu reviendra plus fort

Francy Ntetu a subi la première défaite de... (Photo courtoisie, Serge Ntetu)

Agrandir

Francy Ntetu a subi la première défaite de sa carrière, samedi soir, face au Mexicain David Benavidez.

Photo courtoisie, Serge Ntetu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Francy Ntetu n'est pas du genre à s'apitoyer sur son sort. Au lendemain de sa première défaite en carrière chez les professionnels, il l'a de nouveau prouvé, lui qui entend revenir encore plus fort.

« C'est une défaite à saveur de victoire pour moi, a assuré le boxeur chicoutimien, plus confiant que jamais envers ses capacités. Je pouvais avoir mérité un meilleur dénouement, mais c'est tout de même satisfaisant au niveau de l'impact que le combat a eu. »

Samedi soir au Barclays Center de New York, Ntetu se frottait au boxeur mexicain de 19 ans David Benavidez. Au septième des huit rounds prévus, l'arbitre Shada Murdaugh a jugé que l'oeil droit du pugiliste régional était trop enflé et il a pris la décision de mettre fin à l'affrontement, donnant la victoire à Benavidez par K.-O. technique.

« Je l'ai solidement touché au septième round et je l'ai vu danser devant moi, a partagé Francy Ntetu, estimant avoir remporté deux des cinq premiers assauts, en plus d'être clairement en avance au septième. Je l'ai touché comme lui ne m'a jamais touché. Dans ma tête, je savais que je l'avais et il me restait encore de l'énergie. Je suis tellement prudent comme boxeur que je me garde toujours des réserves pour exploser en force. C'est ce que j'allais faire au huitième. Je le mettais K.-O. ou je gagnais le round et j'allais chercher un combat nul.

« Tous les grands du monde de la boxe le reconnaissaient, j'étais en train de renverser la vapeur. La foule était de mon côté et c'était électrisant. »

Francy Ntetu a indiqué que plusieurs commentateurs réputés avaient vivement critiqué la décision de l'arbitre. Les spectateurs ont d'ailleurs hué l'officiel pendant de longues minutes.

« C'est une décision qui me rend célèbre en quelque sorte, a soutenu Ntetu. J'ai été victime du pire arrêt de l'arbitre dans l'histoire de la boxe. Un gars de Chicoutimi qui arrivait de nulle part était en train de faire mal paraître un boxeur prometteur très dangereux. C'est pour cette raison que je dis que je suis gagnant. »

Le boxeur de 34 ans ne peut prédire le futur, mais il sait que le combat de samedi va lui ouvrir d'autres portes. « Cette défaite va me faire faire beaucoup d'argent, a-t-il lancé. J'ai entendu des noms de boxeurs très connus que je pourrais affronter. Mes prochains combats vont être gros. Si un boxeur veut de moi, je suis prêt à lui en donner pour son argent. »

L'entourage de Francy Ntetu regarde la possibilité de faire boxer leur poulain chez les 160 livres. Samedi, il combattait chez les 170 livres.

« À coeur vaillant rien d'impossible, a philosophé le volubile athlète qui se bat habituellement à 168 livres. Il faut arrêter de se mettre des barrières dans la vie. Je refuse de penser que parce qu'on vient du Saguenay, que le monde est fermé à nous. Mon promoteur Lou DiBella m'a dit que si je descends chez les 160 lbs, de belles choses vont m'arriver. »

Celui qui a mis son baccalauréat en éducation physique de côté pour se concentrer sur sa carrière de boxeur est d'avis que sa performance de samedi lui a prouvé qu'il avait pris une bonne décision.

« Je ne suis pas déçu de ma performance et c'est en affrontant les meilleurs qu'on se délimite, a pointé Francy Ntetu. C'est une défaite qui m'a rendu plus fort et qui a une plus grande valeur que bien des victoires contre des adversaires de deuxième ordre. »

Le Chicoutimien a tenu à souligner l'apport de ses commanditaires, dont son préparateur Nicolas Bacon, Fit Gastronomie, la docteure Mélissa Bégin-Basque de la Clinique de chiropractie de Jonquière, ainsi que sa famille et ses amis. Ntetu dit être à la recherche d'un commanditaire régional d'envergure en vue de ses prochains combats. « Il s'en vient de belles choses pour moi et mes commanditaires auront une belle visibilité », a promis le boxeur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer