Des records de force sous la chaleur

Le champion de l'étape almatoise du circuit canadien... (Photo Le Progrès-dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Le champion de l'étape almatoise du circuit canadien d'hommes forts, Jean-François Caron de Rimouski, a porté un billot de 400 livres pour remporter l'épreuve.

Photo Le Progrès-dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les hommes forts ont largement mérité leurs épaulettes - grand format il va sans dire - samedi, dans le cadre de la compétition tenue samedi sur le boulevard des Cascades d'Alma.

Avec un mercure avoisinant les 30 degrés Celsius, ils ont vraiment donné leur maximum pour réussir les cinq épreuves au menu, devant des centaines de spectateurs massés le long du boulevard et dans le stationnement à étages qui le borde.

Dans une arène de titans, les 11 athlètes professionnels du Circuit des hommes forts ont effectué la marche du fermier, porté à bout de bras un billot de quelques centaines de livres, réalisé un soulever de terre (deadlift) et tenté de soulever les pierres d'Atlas avant de tirer une bétonnière de 25 000 livres sur une distance de près de 100 pieds.

Le grand manitou du circuit et animateur de l'événement, Mike Saunders, avait annoncé que de nouveaux records canadiens seraient réalisés et ce fut le cas dans trois épreuves où les participants ont placé la barre très haute. À la marche du fermier, Anthony Landry a enlevé les grands honneurs et établi un record canadien en marchant 11 pieds deux pouces avec, dans chaque main, un poids de 440 livres! Deux athlètes de la région, soit Simon Boudreau de Jonquière (vice-champion de la journée) et Jacki Ouellet de Dolbeau-Mistassini ont respectivement terminé 2e et 3e à cette épreuve.

Le soulever de la pierre d'Atlas, un «caillou» de 420 livres qu'il faut passer par-dessus une barre haute d'au moins 5 pieds, a été l'affaire du champion du jour, Jean-François Caron de Rimouski. Ce dernier a établi une nouvelle marque canadienne en réussissant à passer la pierre à quatre reprises tandis que Boudreau l'a fait à trois reprises. Les autres ont tenté de faire de même avec une pierre un peu plus petite (390 livres!). Seul Jimmy Paquet a réussi pour monter sur la 3e marche du podium.

Caron a également mis la barre haute en établissant une nouvelle marque nationale au soulever de terre, avec un impressionnant lever de 950 livres. À cette épreuve, Vincent Lapointe, qui a des racines almatoises, a pris le 2e rang, éclipsant un record personnel avec un lever de 820 livres. Jimmy Paquet a pris le 3e rang avec un lever de 815 livres.

Le record de l'épreuve du billot, à porter au-dessus de la tête sur une certaine distance  record, n'a pas été battu. La marque à battre était de 430 livres et Jean-François Caron a été le meilleur avec 400 livres (!).

Quant à la bétonnière à tirer, elle ne faisait pas partie des épreuves qui comptaient parce que c'est impossible d'avoir un camion semblable chaque fois. Mais comme le public adore cette épreuve, elle était au programme. Et encore une fois, c'est Caron qui a été couronné, après avoir tiré la bétonnière sur 35 pieds deux pouces. Jacki Ouellet et Simon Boudreau ont fini 2e et 3e.

Fait à noter, les hommes forts sont comme une famille tissée serrés. Ils s'encouragent les uns les autres durant les épreuves, s'incitant à se surpasser, et chacun se félicite. Sans doute un baume à l'issue de longues et éreintantes journées!

La région était fort bien représentée samedi, au... (Photo Le Progrès-dimanche, Gimmy Desbiens) - image 2.0

Agrandir

La région était fort bien représentée samedi, au concours d'hommes forts tenu à Alma, avec quatre athlètes d'ici, dont le Baieriverain Francis Claveau, qu'on voit ici à l'épreuve de la marche du fermier.

Photo Le Progrès-dimanche, Gimmy Desbiens

La région bien représentée

La région est fort bien représentée dans les concours d'hommes forts. Sur 11 participants, il y avait quatre ventres bleus. Vincent Lapointe est le petit dernier du groupe, lui qui en est à sa 2e année chez les professionnels. L'athlète de 25 ans fait 6 pieds, 310 livres, en était à sa première compétition devant les siens. «Ç'a super bien été, je suis très content de mes performances», a indiqué celui qui a notamment pris le 5e rang au Championnat canadien de 2015. Le circuit des hommes forts le tient bien occupé. «Nous avons trois compétitions de fait et il en reste encore 12. La semaine prochaine, nous serons en Abitibi le vendredi et à Charlevoix le dimanche.»

Simon Boudreau, un Jonquiérois de 6'3'', 280 livres, oeuvre chez les pros depuis 2011. L'athlète de 25 ans, qui a déjà remporté le volet amateur de l'Homme le plus fort au Canada,  a terminé 2e du circuit canadien l'an dernier derrière Jean-François Caron. «Chaque fois, mon objectif est de gagner. L'an dernier, à toutes les compétitions, j'ai fini derrière Jean-François. Il est dur à déloger, mais au moins je suis capable de le pousser au maximum», a souligné le solide gaillard qui a impressionné à la pierre d'Atlas.

Le Baieriverain Vincent Claveau était aussi de la partie. L'athlète de 26 ans, qui fait  5'10", 230 livres, a remporté le volet amateur (Lourd) du Championnat canadien en 2015.

Quant à Jean-François Caron, c'est un colosse de Rimouski qui fait 6'2'', 300 livres. Le vétéran de 32 ans est vainqueur du Championnat canadien 2015. En 2014, il a pris le 11e rang des Hommes les plus forts du monde et il a détenu le titre d'homme le plus fort du Canada de 2011 à 2014.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer