Quarante embarcations en action

Les bateaux-dragons s'affronteront sur la rivière aux Sables... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Les bateaux-dragons s'affronteront sur la rivière aux Sables de Jonquière, vendredi et samedi.

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'eau de la rivière aux Sables va se faire brasser vendredi et samedi lors de la deuxième édition du Festival des bateaux-dragons. Une quarantaine d'équipages s'affronteront, soit près de trois fois plus que l'année dernière.

L'entreprise régionale Événements 2 M a pris la direction de l'événement convivial et la baisse notable des coûts d'inscription n'est certainement pas étrangère à cette hausse. Au départ, les organisateurs espéraient accueillir une trentaine d'équipe d'une vingtaine de personnes qui uniront leurs forces pour propulser les longs bateaux vers la victoire. Cette croissance aura également des répercussions sur la Fondation Ariane, qui vient en aide aux familles de la région dont les enfants doivent subir des traitements à l'extérieur. Un montant de 200$ sera donné l'organisme pour chaque inscription.

La formule demeure inchangée avec trois embarcations par course d'environ 300 mètres. Comme le principe demande une certaine synchronisation du groupe, il sera possible de se familiariser le vendredi soir, à la veille de la compétition amicale. «C'est vraiment un événement de gang que ce soit du bureau ou entre amis. C'est un sport d'équipe où tout le monde passe la journée ensemble sans trop grosse compétition», fait valoir le responsable des communications, Jérémy Vigneault-Bélanger, ajoutant qu'un entraîneur s'assurera du bon déroulement des choses en donnant les indications. Certains feront le voyage de Trois-Rivières pour l'occasion où le sport est bien implanté.

Populaire

Depuis près d'un mois, les bateaux-dragons attirent l'attention au parc de la rivière aux Sables. Malgré la température maussade, les embarcations disponibles du lundi au mercredi soir en location pour des groupes sont très populaires.

Il est d'ailleurs préférable de réserver avant de se présenter pour une activité d'environ une heure. «Ce n'est pas obligé d'être un groupe de 20. C'est possible d'en faire à dix, tant que c'est un nombre pair. Ce n'est pas l'idéal d'avoir une personne qui rame seule», rappelle Jérémy Vigneault-Bélanger.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer