Lukas Sedlak soulève la coupe Calder

Lukas Sedlak (à l'arrière) et ses coéquipiers des... (Photo AFP, Chuck Crow)

Agrandir

Lukas Sedlak (à l'arrière) et ses coéquipiers des Monsters de Lake Erie ont soulevé la coupe Calder samedi après avoir remporté les séries éliminatoires dans la Ligue américaine de hockey.

Photo AFP, Chuck Crow

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Lukas Sedlak a deux très bonnes raisons de sourire par les temps qui courent. L'ancien des Saguenéens a soulevé la coupe Calder samedi, emblème de la suprématie dans la Ligue américaine de hockey. Sur une note personnelle, l'attaquant tchèque a connu des séries éliminatoires du tonnerre pour les Monsters de Lake Erie avec 16 points en 17 rencontres.

C'est pratiquement le même total qu'en saison régulière pour Sedlak qui avait amassé 18 points en 54 parties. Comme lors de son passage de deux saisons à Chicoutimi, le Tchèque continue d'exceller défensivement avec un différentiel combiné de +29 dans la dernière année. En entrevue téléphonique avec Le Quotidien, il avait de la difficulté à expliquer ses récents succès offensifs qui l'ont placé dans les meneurs du circuit en séries.

«Je ne sais pas. Ç'a commencé à vraiment bien aller quand on m'a placé sur le troisième trio avec des joueurs avec un peu plus de talent. J'obtenais plus de chances et j'ai été assez chanceux pour marquer quelques fois, ce qui a vraiment augmenté ma confiance», de résumer Lukas Sedlak qui a touché la cible à neuf reprises, le deuxième plus haut total éliminatoire, un but derrière son coéquipier Oliver Bjorkstrand.

Fort de ces performances, il se présentera au prochain camp d'entraînement des Blue Jackets de Columbus avec l'intention de se tailler un poste et la conviction qu'il est en mesure de le faire. Il a d'ailleurs paraphé un nouveau contrat d'une saison le mois dernier. «J'espère avoir une plus grande occasion de me faire valoir au prochain camp d'entraînement et réussir à montrer que je peux évoluer au plus haut niveau au monde», d'exprimer Lukas Sedlak qui ne s'attendait pas nécessairement que sa troisième saison chez les professionnels se terminerait avec les grands honneurs.

«Quand la saison débute, tu espères faire un bon bout de chemin en séries, mais tu ne t'y attends jamais. Tout a commencé à cliquer en mars et on a perdu seulement quatre de nos 25 dernières rencontres. On a vraiment pris du momentum en fin de saison», de souligner l'attaquant de 23 ans qui passera l'été en République tchèque, non sans avoir célébré la conquête de la coupe Calder, dont le traditionnel défilé mardi à Cleveland. «Quelques partys et je retourne à la maison», d'annoncer en riant Lukas Sedlak.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer