Une expérience de golf appréciée des jeunes

Une quarantaine de jeunes golfeurs ont participé au... (Photo courtoisie)

Agrandir

Une quarantaine de jeunes golfeurs ont participé au Jamboree junior régional, samedi, au Club de golf de Saint-Prime-sur-le-Lac-Saint-Jean.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une quarantaine de joueurs de golf d'âge junior de la région ont bénéficié des conseils de différents professionnels et entraîneurs de la région, samedi, dans le cadre du Jamboree junior régional au Club de golf de Saint-Prime-sur-le-Lac-Saint-Jean. L'objectif de l'organisation est maintenant de faire de l'événement un rendez-vous annuel.

Organisé par le club jeannois et offert gratuitement aux jeunes grâce à une subvention de Golf Québec, les participants ont reçu des cliniques de la part de trois professionnels en chef de la région, soit Jonathan Moreau, Keven Fortin-Simard et Jonathan Lambert. Une petite compétition était également à l'horaire dans l'après-midi.

« Les gens des clubs de la région ont vraiment aimé l'idée et les jeunes ont apprécié l'expérience », a mentionné l'entraîneur et directeur golf du Club de golf de Saint-Prime, Jonathan Lambert. C'est d'ailleurs lui l'instigateur du projet, suggéré en début de saison.

« C'est toujours bon d'être ''coaché'' et de recevoir les conseils de différents professionnels de la région, a-t-il ajouté, tout en soulignant la contribution de Golf Québec. De plus, c'était également une belle occasion de faire connaître les allées du club aux joueurs juniors, qui sera l'hôte du Championnat provincial junior dans deux ans. Pour moi, ça n'avait aucun sens que les jeunes ne puissent pas goûter au terrain avant la compétition. »

Le président de la section Saguenay-Lac-Saint-Jean/Chibougamau-Chapais de Golf Québec, Louis Aubin, a vanté le travail de Jonathan Lambert, fortement impliqué dans la relance du club de Saint-Prime. « Si j'avais un bénévole de l'année à nommer, ça serait de loin mon premier choix, a-t-il louangé. Cette journée a permis aux jeunes de vivre l'expérience et de savoir comment gérer leur jeu sur un terrain, a-t-il exprimé. Ça démontre ce qu'est une compétition, que ce n'est pas plate et qu'il y a un stress. C'est vraiment un événement qu'on veut recréer dans les années à venir. »

M. Aubin croit qu'une telle activité se doit d'avoir lieu pour attirer les plus jeunes à découvrir le golf, un sport en légère perte de vitesse dans les dernières années.

« C'est important de faire ces efforts pour assurer la pérennité du sport et une relève, surtout quand on sait que 40 pour cent des jeunes qui jouent au golf entre 13 et 18 ans vont continuer à jouer régulièrement plus tard », a-t-il partagé.

Port-Alfred

Par ailleurs, le deuxième Field day régional prévu dimanche au Club de golf Port-Alfred a été annulé puisque le club baieriverain a été dans l'obligation de fermer jusqu'à au moins midi, lundi. La pluie des derniers jours a rendu le terrain impraticable.

Il y avait déjà un engorgement d'eau et le terrain ne pouvait en recevoir davantage, a expliqué Louis Aubin, en précisant que le vandalisme causé mercredi n'avait rien à voir avec cette décision.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer