Boucler la boucle... à La Boucle

Le Dr Dominic Gagnon est ici accompagné de... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le Dr Dominic Gagnon est ici accompagné de ses deux patients, Cédric Tardif et Marc St-Pierre, qui seront tous les deux présents à La Boucle le 18 juin, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Cédric Tardif et Marc St-Pierre ont quelques points en commun. Les deux vont participer à La Boucle du Grand défi Pierre Lavoie le 18 juin à Saint-Jean-sur-Richelieu, les deux peuvent compter sur les encouragements de leur médecin de famille Dominic Gagnon et les deux entendent bien profiter de cette journée pour souligner un fait marquant qui leur est cher.

Cédric Tardif était du départ de La Boucle l'an dernier, en compagnie du Dr Gagnon sur un vélo tandem. Les deux hommes ont cravaché, mais ont réussi le défi de 135 kilomètres. Samedi prochain, M. Tardif sera seul sur son vélo. Seul à pédaler vers la réussite de son objectif, celui de rouler 130 kilomètres.

«C'est vraiment pour boucler la boucle, a-t-il lancé d'entrée de jeu, lorsque rencontré vendredi en compagnie du Dr Dominic Gagnon et de son «successeur» sur le vélo tandem, Marc St-Pierre. Le processus amorcé l'an dernier était pour me remettre en santé et je ne voulais pas que ce soit un one shot deal. Mon objectif est d'investir dans ma santé pour le futur, et le but de refaire La Boucle cette année est de prouver que je me suis dépassé. C'est également pour confirmer que j'inclus bien les saines habitudes dans mon mode de vie.»

Pour Marc St-Pierre, l'année 2016 revêt un cachet plus émotif. Il y a 20 ans, son entreprise disparaissait dans les eaux du Saguenay lors du déluge. Lorsque Dominic Gagnon a proposé à son patient de compléter La Boucle ensemble sur le vélo tandem, M. St-Pierre n'a pas hésité très longtemps avant de se lancer.

«L'été 1996 fut une période difficile mais on est retombé sur nos pattes, partage-t-il, lui qui a été très impliqué dans le soutien des sinistrés lors des événements. Pour me remémorer ce défi, j'ai décidé d'en réaliser un autre 20 ans plus tard.»

Inscrit au Cube de marche de La Baie, Marc St-Pierre est aujourd'hui reconnaissant envers son médecin de famille. «Dominic m'a ramené au point où j'étais lorsque j'étais jeune, alors que je faisais beaucoup de sport, se rappelle-t-il. Avec le temps, la famille et les engagements, on devient un peu plus sédentaire et certains signes me laissaient croire que je n'avais plus la même forme.»

S'il soutient ne pas avoir hésité longtemps avant d'accepter le défi de son médecin de famille. M. St-Pierre concède qu'il a dû s'asseoir quelques instants pour bien analyser la situation.

«Lorsqu'il m'en a parlé, c'était un peu comme le premier coup que tu reçois lors d'un combat de boxe; j'ai saisi un peu, a illustré Marc St-Pierre. Dans la condition dans laquelle j'étais, je savais que j'avais besoin de faire beaucoup d'efforts mais j'étais prêt pour ça.»

Quant à Cédric Tardif, il ne cache pas que certaines craintes le tenaillent, dont celles de rouler en peloton et de parcourir une distance de 130 kilomètres de manière autonome. Son entraînement et surtout son niveau de forme lui permettent toutefois d'entrevoir la journée du 18 juillet avec optimisme.

«On va quand même être plus de 7000 cyclistes donc ça me donne un petit frisson dans le dos, avoue-t-il. Est-ce que je vais le réussir? On verra au fil d'arrivée puisque ça reste un gros effort physique à fournir. Le but est de terminer en un seul morceau et je suis certain que ma préparation est adéquate. Je ne peux pas être mieux préparé que je le suis actuellement. J'ai eu quelques inquiétudes en début de saison mais plus j'embarque sur mon vélo souvent, plus je me sens à l'aise et confortable.

Le Dr Dominic Gagnon roulera en tandem avec... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Le Dr Dominic Gagnon roulera en tandem avec son patient Marc St-Pierre lors de La Boucle, tandis que Cédric Tardif les accompagnera sur son vélo. Ce dernier prenait la place de M. St-Pierre l'an dernier à La Boucle.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

De nouveaux ambassadeurs

En encourageant deux de ses patients à participer à La Boucle, Dominic Gagnon est convaincu que le fait de leur faire vivre ce genre de moment va avoir un effet sur la population en général.

Le médecin de famille au GMF du Fjord a indiqué que ces deux nouveaux modèles vont jouer un rôle prédominant dans la mission des saines habitudes.

«On s'identifie à ces personnes-là et les gens vont se dire que s'ils le font, eux aussi peuvent le faire, a exprimé M. Gagnon. Quand on entend parler deux personnes aussi motivées, c'est le plus beau message que tu ne peux pas livrer. Selon moi, le message passe de façon beaucoup plus forte et percutante avec des ambassadeurs comme Cédric et Marc.»

Sans dévoiler tous ses projets, Dominic Gagnon a l'intention de faire bouger un maximum de gens dans un avenir plus ou moins lointain. L'initiateur du Cube de marche de La Baie estime que la marche à pied est justement le moyen le plus simple et efficace d'encourager les gens à faire de l'activité physique.

«Le but est vraiment de faire un groupe d'ambassadeurs d'année en année, a souhaité le médecin de famille. Ils s'impliquent eux-mêmes dans leur propre santé, mais moi je vois déjà plus loin. Je vois déjà ces gens-là être des modèles, entraîner des gens pour que ça fasse boule de neige. On a besoin de monde comme ça.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer