Charles Hudon affamé

Parrain de la 28e édition du tournoi de... (Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Parrain de la 28e édition du tournoi de golf de la Fondation de l'Hôtel-Dieu d'Alma, l'attaquant Charles Hudon est entouré par les membres du comité organisateur, Sabin Turcotte, Maxime Tremblay, André Auclair et Lucie Munger.

Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La saison prochaine, l'attaquant Charles Hudon sera déjà à la dernière année de son premier contrat professionnel avec le Canadien de Montréal. L'Almatois, qui aura 22 ans dans quelques jours, est affamé après avoir disputé trois rencontres avec le grand club l'an dernier, amassant deux points.

«J'ai bien fait ça dans la Ligue nationale. Je dois continuer de le faire plus longtemps. Ils m'ont donné trois matchs, j'en veux plus. Avant je me donnais comme défi, plus que deux matchs hors-concours. Là, j'ai goûté à trois matchs de saison régulière et mon but maintenant c'est d'en avoir plus», d'affirmer Charles Hudon, présent dans sa région natale vendredi pour remplir son mandat de parrain de la 28e édition du tournoi de golf de la Fondation de l'Hôtel-Dieu d'Alma.

L'Almatois vient d'aligner deux saisons de qualité avec les Bulldogs d'Hamilton, déménagés et renommés les IceCaps, à Saint John's. Il n'a toutefois pas réussi à goûter aux séries éliminatoires de la Ligue américaine.

L'an dernier, Hudon a touché la cible à 28 occasions, le deuxième plus haut total du circuit, et ajouté 25 passes pour un total de 53 points. Avec de telles statistiques, il semble plus près que jamais de graduer dans la Ligue nationale.

«Depuis un long moment, je vois les choses au jour le jour. Tout ce qui arrive, je le prends. J'ai déjà hâte au prochain camp d'entraînement et je vais arriver prêt à 100%», assure l'ancien des Saguenéens et du Drakkar de Baie-Comeau.

«Ça va être une grosse année. Il faut que je me dise que je dois faire ma place. Je n'ai jamais vécu une dernière année de contrat. Je veux démontrer tout mon savoir-faire, et ça va bien aller», de poursuivre Charles Hudon qui est conscient que la bataille sera rude au camp.

«De plus en plus, il y a des jeunes qui se rajoutent. Je ne veux pas dire que je suis un vieux de la vieille, mais il y a tout le temps de nouveaux joueurs. Il faut que tu fasses ta place quand tu en as la chance», de signifier Hudon, qui aurait aimé disputer plus de matchs dans la Ligue nationale.

Les circonstances ont joué contre lui et malgré une passe à ses deux premiers matchs en décembre, il n'a été rappelé qu'en toute fin de saison.

«Je fais ce que je dois faire sur la glace et l'organisation s'occupe des décisions. Je me concentre sur le hockey et le reste, je laisse aller», d'exprimer l'Almatois qui sera honoré par l'organisation où il a fait son hockey mineur, les Seigneurs de Lachute, samedi.

Collection de vêtements

Parallèlement à ses activités sportives, Charles Hudon a lancé en février sa collection de vêtements, appelée Kid Hudon. Tous les profits dégagés par les ventes iront directement à la fondation qu'il partage avec son bon ami Francis Perron, attaquant des Huskies de Rouyn-Noranda. Il vient ensuite en aide à plusieurs organismes, notamment afin de permettre la pratique du sport chez les jeunes. Pour le moment, il est possible de se procurer des casquettes et très bientôt des polos et d'autres articles seront disponibles. «Ça va être de plus en plus gros», d'assurer Charles Hudon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer