Boivin chauffe les meneurs

Les coureurs de l'équipe Silber Pro (en orange... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les coureurs de l'équipe Silber Pro (en orange et noir) se sont postés à l'avant du peloton tout en ayant à l'oeil le groupe en échappée durant une bonne partie de la 2e étape du Grand Prix Cycliste de Saguenay courue dans le secteur Kénogami. Toutefois, ils ont dû trimer dur pour garder leur maillot du meneur et préserver leur avance au classement par équipe.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La formation Silber Pro a conservé le maillot jaune et le premier rang du classement par équipe à l'issue de la 2e étape du Grand Prix cycliste de Saguenay courue à Jonquière, mais non sans peine devant la charge menée par Guillaume Boivin et ses coéquipiers de l'Academy Cycling.

Ces derniers ont d'ailleurs réussi à grappiller quelques précieuses secondes aux meneurs pour réduire l'écart qui les sépare et ils ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin.

L'épreuve de 13 boucles n'avait rien d'une sinécure pour les 103 coureurs qui ont pris le départ, surtout après l'éprouvante et frigorifiante étape de La Baie la veille.

Les deux équipes au sommet ont placé un coureur dans les échappés des premiers tours. Puis, avec quatre tours à faire, Guillaume Boivin a pris les choses en main, lui qui connaît bien le terrain puisqu'il a grandi à Saguenay. Le #161 a rejoint les fuyards, forçant du même coup Silber Pro à réagir. Il a livré toute une bataille jusqu'à la fin, de sorte que même le maillot jaune, Ben Perry, a dû mettre l'épaule à la roue pour préserver les acquis des siens.

Visiblement, le Bleuet était fort satisfait de sa prestation et de celle de ses coéquipiers, même si leurs efforts n'ont pas été récompensés par une victoire d'étape ni un podium.

«Je pense que ç'a été une belle bataille. Je ne sais pas si le public a apprécié, mais moi j'ai eu du plaisir!», a-t-il commenté après avoir conclu au 5e rang.

«Je suis sorti avec environ 50 km à faire. Le but était de mettre de la pression sur Silber et c'est ce qu'on a fait. Ils ont dû prendre pas mal de cartouches pour essayer de revenir sur moi. Ryan Roth (Silber) n'a pas pris un relais des 50 kilomètres, mais ça fait partie de la game. J'aimais mieux l'avoir avec moi et perdre la course contre lui, mais au moins me replacer un peu au classement général», a relaté Boivin qui a reçu un coup de main de son coéquipier Luis Lemus pour mener à bien sa mission.

La stratégie a porté ses fruits puisque l'écart de 45 secondes qui le séparait de Perry est maintenant de 36 secondes.

Boivin était aussi satisfait de voir que son coéquipier Mikhel Raim, 2e au classement général, a pu se rapprocher lui aussi du meneur.

«Silber n'a pas eu une journée facile. On n'a pas eu la victoire, mais ce n'était pas ce que j'avais en tête. (...) Chaque seconde compte d'ici la fin du tour et on va continuer à travailler fort», promet le détenteur du 4e rang après deux étapes.

Silber Pro résiste

Meneurs au classement général et par équipe, les membres de l'équipe Silber Pro ont dû travailler pour protéger leur avance tout en essayant de ne pas trop se brûler, car il reste encore deux étapes au programme.

Le directeur sportif, Gordon Fraser, estime que ses protégés ont bien réagi face aux attaques d'Academy Cycling, même s'ils ont commis de petites erreurs. «Quand Academy Cycling a attaqué à quatre tours de la fin, j'ai pensé qu'ils étaient sortis un peu tôt, mais ils ont réussi à lâcher quelques coureurs de mon équipe. Nous sommes un peu isolés et on a fait quelques petites erreurs qui ont permis à Boivin de partir. Mais les gars ont bien réagi. Ryan (Roth) était dans le sillage de Boivin pour protéger le maillot jaune et les autres membres de l'équipe ont aussi fait du bon travail à l'arrière. On a conservé le maillot jaune même si ce fut un peu plus difficile en raison de la stratégie agressive d'Academy Cycling. C'est un dur parcours et ils en ont tiré avantage.»

Détenteur du maillot jaune, Benjamin Perry a trimé dur pour préserver les acquis des siens et il n'a pas l'intention de laisser le champ libre à ses rivaux. «On va travailler pour garder le maillot jaune et prendre les bonifications. On ne laissera pas Academy Cycling gagner l'étape», a commenté Perry qui aura certainement son mot à dire dans le critérium de samedi, lui qui est champion canadien en titre de cette épreuve

L'Américain Bryan Lewis (Lupus) a su garder suffisamment... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

L'Américain Bryan Lewis (Lupus) a su garder suffisamment d'énergie pour remporter le sprint final aux dépens de l'Australien Angus Morten (Jelly Belly). Un exploit pour Lewis qui a fait partie de l'échappée initiale.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Une première en carrière pour Lewis

Vainqueur de la 2e étape du Grand Prix cycliste de Saguenay, Bryan Lewis (Lupus) avait encore du mal à croire qu'il venait de signer sa première victoire au classement UCI en carrière.

L'Américain de 25 ans, qui en est à sa première année chez les pros, a joué d'une audace payante, vendredi, en s'installant dans le premier groupe de six fuyards qui s'est élancé au troisième tour de l'épreuve de 156 km. Un pari ambitieux quand on sait que les coureurs devaient se farcir l'éreintante montée des rues Price (côte des Meules) et Sainte-Famille à 13 reprises, et ce, après avoir laissé beaucoup d'énergie la veille dans l'étape de La Baie courue sous la pluie, le froid et le vent.

«Ce n'était pas facile et je ne pensais certainement pas gagner. Mais nous étions plusieurs (dans l'échappée) à se relayer. J'ai encore un peu de misère à réaliser que j'ai réussi à le faire, mais je suis très content!», a lancé celui qui a trouvé les ressources nécessaires pour remporter le sprint final contre Angus Morton (Jelly Belly), lequel avait attaqué dans la dernière montée. Pour sa part, Ryan Roth (Silber) est parvenu à devancer Bruno Langlois (Garneau-Québecor), ainsi que Guillaume Boivin et Mikhel Raim d'Academy Cycling.

Le détenteur du maillot jaune, Ben Perry, faisait partie du peloton de 17 coureurs qui ont suivi. À l'issue des deux étapes, il conserve donc son maillot de meneur, en plus du maillot blanc du meilleur jeune (moins de 23 ans) et de la tunique verte du meneur aux points. Son coéquipier Alexander Cataford a conservé le maillot du meilleur grimpeur, mais il a été rejoint par Bryan Lewis qui, en plus de l'étape, a remporté les trois passages du Grand Prix de la Montagne de vendredi.

Coureurs régionaux

Les coureurs natifs de la région, David Boily (Garneau-Québecor) et Elliott Doyle (Silber Pro) étaient satisfaits de leur journée. Natif d'Alma, David Boily a tiré son épingle du jeu avec une 11e place. «En ce qui me concerne, je retrouve mes jambes et ça va de mieux en mieux. Aujourd'hui (vendredi), j'ai débloqué et c'est le fun quand tu fais partie de la course et que tu es capable de participer. C'est encourageant de ce côté-là.»

Pour ce qui est de son équipe, Boily (#45) estime que l'objectif a été atteint, soit de placer des coureurs dans l'échappée. «Mission accomplie à ce niveau puisque nous avions Michael Rice et Bruno Langlois qui ont été dans l'échappée toute la journée et Bruno a fini 4e aujourd'hui. On a fait un bon travail et à force de continuer à travailler comme ça, les succès vont venir.»

Pour l'Almatois Elliott Doyle (#2), ce fut une grosse journée au bureau, car ses coéquipiers et lui ont dû trimer dur pour défendre le maillot jaune de Perry. Dans les premiers tours, la formation orange et noir s'est installée à l'avant, en contrôle du peloton, tout en gardant à l'oeil le petit groupe en échappée pour maintenir un écart raisonnable. Les fuyards leur ont tout de même donné du fil à retordre lorsque Guillaume Boivin a mis les moteurs pour les rejoindre et grignoter du temps au meneur.

«Mes coéquipiers et moi avons roulé à partir du 2e tour au-devant du peloton afin de réduire l'écart avec l'échappée. Je suis très fier du travail que nous avons fait pendant cette 2e étape. Ryan (Roth) a été en mesure de se glisser sur le podium et Ben garde son maillot. Ç'a été difficile, mais nous avons défendu le maillot jaune. Demain (samedi), ce sera le critérium et j'espère pouvoir me démarquer!», de conclure le sprinteur.

La 2e étape du Grand Prix de Saguenay... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 3.0

Agrandir

La 2e étape du Grand Prix de Saguenay s'est déroulée sous des conditions météo beaucoup plus clémentes. Le parcours qui passait par le pont d'aluminium offrait un beau coup d'oeil.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

En bref

Des 103 coureurs qui ont pris le départ de la 2e étape, 9 ont abandonné en cours de route et un coureur a terminé hors délai. Ce seront donc 93 coureurs qui prendront le départ du critérium, ce soir, à 18h, au centre-ville de Chicoutimi...

Samedi matin, à compter de 11h30, la relève régionale sera en action au centre-ville de Chicoutimi, dans le cadre du Critérium des jeunes organisé par le club Acidose lactique...

Coup de chapeau aux juges du GP cycliste de Saguenay, Hélène Soulard et Anita Naud, qui ont enduré le vent et le froid sans broncher pendant quatre bonnes heures jeudi lors de l'étape lors de l'étape de La Baie, alors que tout le monde s'éclipsait pendant plusieurs minutes pour aller se réchauffer dans le Théâtre du Palais municipal...

Classements

Classement d'étape

Jonquière (Kénogami)

156,6 km/ Vitesse 42 km/h

1- Bryan Lewis (#77) Lupus 3:42:38

2- Angus Morton (#23) Jelly Belly Même temps

3- Ryan Roth (#6) Silber Pro +00:05

4- Bruno Langlois (#42) Garneau -Québecor +00:06

5- Guillaume Boivin (#161) Academy Cycling +00:06

6- Mikhel Raim (#164) Academy Cycling +00:10

7- Jacob Rathe (#25) Jelly Belly +00:15

8- Benjamin Perry (#5) Silber Pro +00:15

9- David Drouin (#97) TRJ Télécom +00:15

10- Daniel Turek (#166) Academy Cycling +00:15

11- David Boily (#45) Garneau-Québecor +00:15

Classement général

Après deux étapes

1- Benjamin Perry (#5) Silber Pro 7:33:31

2- Mikhel Raim (#164) Academy Cycling +00:07

3- Ryan Roth(#6) Silber Pro +00:33

4- Guillaume Boivin (#161) Academy Cycling +00:36

5- Alexander Cataford (#3) Silber Pro +00:42

6- Joshua Berry (#21) Jelly Belly +00:46

7- Matteo Dal-Cin (#1) Silber Pro +00:47

8- Daniel Turek(#166) Academy Cycling +00:48

9- Thomas Vaubourzeix (#71) Lupus +00:58

10- Pierrick Naud (#16) Rally Cycling +00:58

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer