Léandre vient voir le monde

Léandre Bouchard... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Léandre Bouchard

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En attente de la réponse de Cyclisme Canada confirmant ou non sa sélection pour les prochains Jeux olympiques, Léandre Bouchard s'est délié les jambes, dimanche, en remportant une compétition tenue aux sentiers panoramiques de Chicoutimi. L'Almatois s'est même permis de compléter l'épreuve sur une seule roue !

« J'ai varié un peu mon rythme durant le parcours. Disons que je garde la souffrance pour les courses de plus grande envergure ! Ici, je viens voir le monde. Je me rends compte, aussi, que je suis plus suivi que je le pensais. Certains regardent mes courses sur Internet. C'est plaisant de revenir avec mon monde. »

Léandre Bouchard... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 2.0

Agrandir

Léandre Bouchard

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Léandre Bouchard... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 3.0

Agrandir

Léandre Bouchard

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Bouchard est présentement en « période de récupération ». « Je me repose, je fais quelques entraînements, etc. Le but est d'éviter d'être fatigué pour les Championnats du monde en juillet. Je m'entraîne à Alma au Club Cyclone. »

Se reposer n'est toutefois pas chose facile, lorsque l'on est en attente de la décision de Cyclisme Canada afin de savoir si l'on participera ou non aux prochains Jeux olympiques de Rio. Le Canada a droit à deux laissez-passer pour les JO. Raphaël Gagné semble avoir une légère longueur d'avance compte tenu de ses performances des derniers mois. Le deuxième billet pour le Brésil se jouera entre l'Almatois commandité par Cycle Devinci et Derek Zandstra.

« C'est le 29 juin que je saurai, lors de l'annonce officielle. Présentement, c'est entre les mains de Cyclisme Canada. Je ne peux rien faire. On doit être patients. Je dors bien pareil, puisque ce que je pouvais contrôler, je l'ai fait. Je suis super satisfait de ma saison, et que j'aille aux Jeux olympiques ou non, je garderai cette satisfaction. J'ai fait deux tops 20 en Coupe du monde, ce qui constitue déjà un rêve de petit gars. »

« Il y a quatre ans, on m'aurait dit que j'aurais une chance pour les Jeux de Rio, et je vous aurais dit : ''Oufff, ça va prendre toute une coche (d'amélioration) ''. En théorie, c'est pour les Jeux de 2020 que je serai à maturité, puisque les vététistes sont à maturité entre 26 et 30 ans et que j'ai présentement 23. »

François Dallaire... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 4.0

Agrandir

François Dallaire

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Jeux du Québec

Ils sont dix jeunes athlètes à avoir confirmé leur place au sein de l'équipe régionale pour les prochains Jeux du Québec, dimanche.

« La région est très forte en vélo de montagne. Nous nous attendons encore à bien faire aux Jeux du Québec », explique le président du volet montagne du Club acidose lactique et accompagnateur de la délégation aux prochains Jeux, François Dallaire.

En catégorie minime, Flore-Anne Bilodeau, Élizabeth Tremblay, Marc-Antoinre Tremblay, Vincent Tremblay et Émilien Blackburn iront aux Jeux du Québec. En cadet, Sabrina Lindsay, Laurence Lévesque, Samuel Marquis, William Pilote-Maltais et Jean-Michel Tremblay feront de même.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer