Incapables de prendre Rodrigue

Les Sags ont tout essayé pour mettre la... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Sags ont tout essayé pour mettre la main sur Olivier Rodrigue, mais les voltigeurs de Drummondville leur ont coupé l'herbe sous le pied au 3e rang.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Malgré une transaction majeure pour gagner six rangs en première ronde, les Saguenéens de Chicoutimi n'ont pas été en mesure de sélectionner le gardien local Olivier Rodrigue lors du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, à Charlottetown. Les Voltigeurs ont coupé l'herbe sous le pied de Yanick Jean au troisième rang.

Le directeur-général chicoutimien a donc expédié le 4e choix à Baie-Comeau pour finalement parler 8e et choisir l'attaquant du Collège Esther-Blondin Samuel Houde.

La première ronde, qui a duré plus de deux heures, a été remplie de rebondissements avec sept des huit premiers choix qui ont changé d'adresse, dont le 4 et le 5 deux fois plutôt qu'une! Avec tout ce branle-bas de combat, les Sags sont passés de la 10e à la quatrième position pour ensuite reculer au 8e rang.

Yanick Jean réservait un coup d'éclat qu'il avait préparé depuis quelques jours. Il a envoyé son premier choix, 10e au total, son choix de première ronde en 2017 et Alexander Krief au Phoenix de Sherbrooke en retour de la sélection #4 au total. Malgré tout, les espoirs étaient minces de pouvoir mettre la main sur le gardien local et c'est exactement ce qui s'est produit quand Rodrigue a été la prise des Voltigeurs de Drummondville tout juste devant, au 3e échelon. Devant la situation, Yanick Jean s'est retourné et a complété une autre transaction, cette fois avec le Drakkar de Baie-Comeau pour reculer 8e, tout en récupérant un choix de première ronde l'an prochain, celui des Huskies de Rouyn-Noranda. Donc, pour résumer, Krief a été sacrifié pour gagner deux échelons pour finalement sélectionner Samuel Houde, un rapide attaquant qui a cumulé 28 points en 45 rencontres dans le midget AAA la saison dernière.

«Rodrigue, c'était le joueur ciblé», a révélé sans hésitation Yanick Jean lors d'une pause dans le repêchage.

«On voulait tout faire. Il n'y avait aucune possibilité de s'avancer dans le top-3. On s'est avancés le plus proche possible. On a tout fait en notre pouvoir», a expliqué le Chicoutimien qui a encore tenté sa chance en matinée, mais sans succès.

Dans son esprit, la perte d'Alexander Krief était le prix à payer pour tenter le coup. Avec trois vétérans de 17 ans et David Noel qui graduera du midget AAA, le statu quo n'était de toute façon pas une option.

«On ne pouvait pas rester à huit défenseurs. Il fallait faire un mouvement de personnel. On ne pouvait pas non plus en avoir quatre du même âge. Depuis l'an passé qu'on sait qu'on va devoir en bouger un à un moment donné, d'expliquer Yanick Jean. Je suis convaincu d'une chose, c'est que de la manière dont Jérémy Groleau a joué en séries et Keenan MacIsaac en fin de saison, ce sont deux valeurs sûres. Pour moi, ce sont deux intouchables.»

Au tout premier rang, les Mooseheads d'Halifax ont opté pour l'attaquant Benoit-Olivier Groulx, le fils de l'ex-entraîneur des Olympiques Benoit Groulx. C'est également la première fois qu'un joueur de l'Outaouais est le premier joueur réclamé de l'encan midget. Une autre première a eu lieu quelques instants plus tard quand les Mooseheads ont acquis le deuxième choix du Drakkar de Baie-Comeau en retour d'une facture salée avec les choix 7-16-24 et un premier en 2017. Halifax devenait ainsi la première formation de l'histoire de la ligue à repêcher aux deux premiers rangs.

Le DG du Drakkar Steve Ahern n'a eu d'autre choix que de se résigner à échanger son choix, devant le refus catégorique du défenseur de Cole Harbour Jared MacIsaac de se présenter sur la Côte-Nord. MacIsaac a donc été récompensé par son équipe locale pour avoir été récalcitrant.

Olivier Rodrigue a complété le trio d'honneur du... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Olivier Rodrigue a complété le trio d'honneur du repêchage, en compagnie de Jared MacIsaac et Benoit-Olivier Groulx.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

«Je m'en vais vivre mes expériences ailleurs»

Pour son premier choix à la barre des Voltigeurs de Drummondville, Dominique Ducharme tenait à Olivier Rodrigue.

Le nouveau directeur général et entraîneur-chef de la formation du Centre-du-Québec n'a rien voulu savoir de laisser partir le troisième choix au total pour s'assurer de mettre la main sur le gardien saguenéen, clairement identifié comme le meilleur de sa cuvée. «On savait qu'avec l'un des trois premiers choix, on aurait un bon joueur. On a laissé les autres se battre et on a été patients. On est très contents de pouvoir compter sur Olivier. C'est un bon coussin», de souligner Dominique Ducharme qui n'a pas ressenti le besoin de rencontrer le jeune homme avant le repêchage. «On savait tout ce qu'on devait savoir sur le joueur, l'individu», de répondre celui qui dirigera l'équipe nationale au prochain Championnat mondial junior. Pour lui, Olivier Rodrigue sera la fondation de l'équipe pour au moins quatre saisons.

«Ça ne veut pas dire qu'on ne va pas choisir d'autres gardiens lors des prochains repêchages, mais on sait qu'il est là. On va toutefois pouvoir se concentrer sur les autres positions», de commenter Ducharme.

«Je m'attendais à entendre mon nom de bonne heure, mais 3e, c'est une belle façon de conclure une saison extraordinaire avec les Élites», d'exprimer Olivier Rodrigue qui a pensé à un certain moment se retrouver avec les Saguenéens, mais savait également que Drummondville représentait une très forte possibilité.

«Ça ne m'aurait pas dérangé de rester chez moi, dans mes affaires. Je m'en vais vivre mes expériences ailleurs et c'est très correct comme ça», de raconter le gardien.

Les Sags ont réclamé un total de 17... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie) - image 3.0

Agrandir

Les Sags ont réclamé un total de 17 joueurs lors du repêchage de la LHJMQ. De ce groupe, 13 étaient présents à Charlottetown.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Les choix des Saguenéens

8. Samuel Houde, C, Esther-Blondin, 5pi10, 140 livres

24. Mathieu Desgagnés, A, Châteauguay, 5pi8, 161 livres

27. Félix-Antoine Marcotty, A, Charles-Lemoyne, 5pi10, 173

30. Nathan Larose, D, Select du Nord Midget espoir, 5pi10, 171

56. Alexis Shank, G, Laval-Montréal, 5pi10, 156 livres

78. Alec MacDonald, G, Newbridge Academy U18, 6pi1, 181 livres

97. Carmello Guillotti, A, Châteauguay, 5pi9, 160 livres

120. Frank Fortin, C, Kensington, 5pi10, 156 livres

125. Samuel Morin, D, Lévis, 5pi8, 147 livres

136. Nicolas Boucher, A, Esther-Blondin, 6pi1, 178 livres

142. Kyle Lightfoot, A, Châteauguay, 5pi8, 138 livres

154. Félix Rioux, A, Collège Notre-Dame, 5pi10, 171 livres

172. Alexandre Taddeo, G, Montréal midget espoir, 5pi11, 174 livres

189. Nicolas Imbeau, C, Collège français midget espoir, 5pi7, 149 livres

190. Paddy Mangan, D, Rice Memorial High School, 5pi11, 164 livres

217. Wyatt Schlant, A, St Sebastian High School, 5pi11, 172 livres

244. Mathias Leduc, D, Saguenay midget espoir, 6pi, 172 livres

Joueurs de la région et des Élites de Jonquière

1ère ronde #3 Olivier Rodrigue, G, Drummondville

3e ronde #48 Gabriel Villeneuve, D, Québec

7e ronde #113 Vincent Migneault, D, Baie-Comeau

8e ronde #128 Hugo Savinsky, D, Baie-Comeau

10e ronde #178 Anthony Lemieux (Espoirs), D, Shawinigan

12e ronde #203 Brandon St-Louis, A, Gatineau

14e ronde #244 Mathias Leduc, D, Saguenay midget espoir

La première ronde

1- Halifax Benoit-Olivier Groulx, C, Gatineau

2- Halifax Jared MacIsaac, D, Cole Harbour McCain

3- Drummondville Olivier Rodrigue, G, Jonquière

4- Baie-Comeau Gabriel Fortier, AG, Lac-Saint-Louis

5- Baie-Comeau Xavier Bouchard, D, Amos

6- Bathurst Noah Dobson, D, Salsbug U18

7- Blainville Mathias Laferrière, AD, Lac Saint-Louis

8- Chicoutimi Samuel Houde, C, Esther-Blondin

9- Baie-Comeau Shawn Element, C, Trois-Rivières

10- Sherbrooke Anderson MacDonald, AG, Saint-Jean

11- Saint-Jean Olivier Mathieu, AG, Magog

12- Drummondville Xavier Bernard, D, Châteauguay

13- Cap-Breton Kevin Mandolese, G, Esther-Blondin

14- Québec Andrew Coxhead, C, Dartmouth

15- Blainville Jeremy Bucheler, D, Lac-Saint-Louis

16- Baie-Comeau Edouard St-Laurent, AG, Lévis

17- Victoriaville Cédric Desruisseaux, C, Trois-Rivières

18- Charlottetown Marc-Olivier Alain, D, Séminaire Saint-François

19- Rouyn-Noranda Evan MacKinnon, AD, Dartmouth

Pointe de plume

• Dominique Ducharme sera l'entraîneur-chef de la formation canadienne au Championnat mondial junior 2017 qui se déroulera à Montréal et Toronto. La nouvelle sera confirmée lundi...

• Pour faire prendre un coup de vieux à tout le monde, les joueurs de 15 ans qui ont été repêchés samedi sont nés en 2000. Rien à ajouter...

• En 2017, le repêchage devrait de nouveau avoir lieu dans les Maritimes, à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick. Parlant des Sea Dogs, la sélection de l'attaquant Shane Bowers, qui avait refusé de se présenter au Cap-Breton l'an dernier, en deuxième ronde, fera énormément jaser s'il décide d'y aller...

• Libéré par les Saguenéens après la dernière saison, l'attaquant Nicholas Cardonne aura une deuxième chance avec les Islanders de Charlottetown qui l'ont réclamé en 11e ronde. Il avait été un choix de 4e tour des Sags l'année dernière...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer