Nombre record d'inscriptions

La troisième édition du Grand Prix cycliste de... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

La troisième édition du Grand Prix cycliste de Saguenay aura lieu du 9 au 12 juin.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La troisième édition du Grand Prix cycliste de Saguenay, du 9 au 12 juin, s'annonce relevée. À ce jour, le peloton regroupe 19 équipes, soit le plus gros contingent de cyclistes jamais enregistré dans les trois éditions de l'événement.

Lors de la première mouture de l'événement élaboré dans la formule actuelle, 17 équipes avaient pris le départ.

En principe, chacune des 19 équipes va déployer sept coureurs, ce qui devrait faire grimper le peloton à 133 cyclistes.

À titre de comparaison, l'organisation du Tour de Beauce a annoncé son alignement mardi pour son événement du 15 au 19 juin, et 18 formations y sont inscrites. Présenté une semaine plus tôt, le GP de Saguenay revient à sa case horaire. Treize équipes participeront aux deux compétitions sanctionnées par l'Union cycliste internationale en sol québécois.

«Le retour à nos dates régulières favorisait l'inscription d'un plus grand nombre d'équipes, a exprimé le responsable des communications et du marketing pour le Grand Prix cycliste de Saguenay, Pierre Martel. On est très contents, d'autant plus qu'on avait encore de la demande. On a toutefois décidé d'arrêter à 19 équipes parce que ce n'était pas possible, d'un point de vue de la logistique, d'en accueillir davantage.»

Bien qu'elle n'est pas à l'abri d'un désistement de dernière minute, l'organisation se réjouit de pouvoir compter sur plusieurs formations de qualité, dont les équipes continentales Garneau-Quebecor, Team H&R Block et Silber pro Cycling, la même qui aligne l'Almatois Elliott Doyle et le champion en titre de l'édition 2015, Matteo Dal-Cin. L'an dernier, Doyle avait déclaré forfait, malade.

«On a très hâte pour cette nouvelle édition et on invite la population à venir voir ça», a ajouté Pierre Martel.

Guillaume Boivin, nouveau membre de l'équipe israélienne Cycling academy, sera de retour. Le cycliste aux racines saguenéennes avait terminé troisième au général l'an dernier. Bruno Langlois, vainqueur des étapes deux et quatre en 2015, est un autre coureur bien connu par les cyclistes de la région à être de retour à Saguenay. Son coéquipier chez Garneau-Québecor, le natif d'Alma David Boily, sera aussi présent.

Les dirigeants du Grand Prix cycliste de Saguenay se frottent également les mains à l'idée d'avoir attiré quelques formations étrangères, telles que Humard (Suisse), Wilton Cycling (Pays-Bas) et Integra MMR (République dominicaine).

«C'est toujours le fun de recevoir des coureurs de l'extérieur, a partagé Pierre Martel. En tout, 21 nationalités seront représentées.»

Quelques nouveautés marquent la troisième édition du GP de Saguenay. Parmi celles-ci, la ligne de départ et d'arrivée pour les étapes de samedi et de dimanche a été déplacée du boulevard du Saguenay à la rue Racine, devant la Place du citoyen. Puisqu'il a connu un beau succès l'an dernier, et ce malgré la pluie, le critérium des jeunes, organisé par le club Acidose lactique, revient pour une deuxième édition. Il aura lieu en après-midi, tout juste avant la course des professionnels.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer