Autre top-20 pour Léandre Bouchard

Léandre Bouchard a réalisé la meilleure performance canadienne,... (Photo courtoisie)

Agrandir

Léandre Bouchard a réalisé la meilleure performance canadienne, dimanche.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Léandre Bouchard était en grande forme, dimanche après-midi, à La Bresse en France, lors de la troisième tranche de la Coupe du monde de vélo de montagne.

L'Almatois a pris la 20e position au cross-country dans la catégorie senior élite, réussissant du même coup la meilleure performance canadienne.

C'est la deuxième fois cette saison que Bouchard termine parmi les 20 premiers en coupe du monde. Le 24 avril à Cairns en Australie, hôte de la première étape du circuit mondial, il avait fini 19e. La semaine dernière, en Allemagne, un bris mécanique l'avait empêché de terminer la deuxième tranche.

«Je suis assez fier de mon premier top-20 en sol européen, a déclaré le membre de l'équipe nationale sur le site de Canadian Cyclist. Je suis content de voir comment ça se passe pour moi, seulement à ma deuxième année dans la catégorie élite. J'ai eu un bon départ et j'ai bien géré la situation pour rester devant. C'est vrai que je suis plus gros et plus lourd, mais j'ai également plus de puissance. C'est ce qui m'a aidé au départ.»

Au final, Léandre Bouchard a terminé les 25,95 kilomètres à 5: 23 du gagnant, le Français Julien Absalon. Le podium a été d'ailleurs complètement tricolore, étant complété par Maxime Marotte (2e) et Victor Koretzky (3e). À noter qu'une seule seconde séparait Bouchard du 19e rang, détenu par l'Espagol David Valero.

Raphaël Gagné a inscrit le deuxième meilleur résultat canadien en terminant en 34e position, dix positions devant Derek Zandstra, 44e. Présent en France avec son protégé, l'entraîneur de Bouchard, Jude Dufour, avait un bon pressentiment avant le départ.

«J'étais avec lui 10 minutes avant son départ et je lui ai dit: ''Léandre, tu n'as rien à perdre alors donne le meilleur de toi-même et par la suite, tu auras la satisfaction du devoir accompli'', a partagé l'entraîneur-chef du club Cyclone d'Alma. Il est parti 60e sur la ligne de départ et après un tour, il était 29e. C'est à ce moment que j'ai cru que Léandre allait faire une belle course. Sincèrement, j'étais très cool ce matin (dimanche) face à la situation. Léandre savait qu'il devait répondre à l'appel avec une performance très notable.»

M. Dufour a expliqué que le parcours était passablement boueux en raison de la pluie qui s'était abattue à La Bresse durant la nuit. Un parcours relativement technique attendait les coureurs, pimenté d'une longue montée. «L'ambiance à La Bresse était malade», a exprimé le coach.

Satisfaction pour Rébecca Beaumont

Chez les femmes, Rébecca Beaumont a conclu sa course à la 51e place dans la catégorie senior élite. Elle a terminé à 12: 03 de la Suissesse Jolanda Neff, grande gagnante. Les Canadiennes Catharine Pendrel (2e) et Emily Batty (3e) ont prouvé qu'elles faisaient partie de l'élite mondiale en complétant le podium.

«Il s'agit pour Rébecca de son meilleur résultat en coupe du monde en sol européen, a fait savoir Jude Dufour. Sa préparation cette semaine a été très bonne et elle s'est bien repris de la dernière coupe du monde en Allemagne (elle avait alors terminé 64e).»

Léandre Bouchard et Jude Dufour... (Photo courtoisie) - image 2.0

Agrandir

Léandre Bouchard et Jude Dufour

Photo courtoisie

Le rêve olympique bien présent

Cette nouvelle bonne performance de Léandre Bouchard permet au clan almatois d'espérer une qualification olympique en vue de Rio, en août. Autant Léandre que son entraîneur savent toutefois que la compétition est féroce et que Cyclisme Canada va avoir des choix difficiles à faire.

Deux athlètes canadiens seront sélectionnés pour l'épreuve du cross-country. Si Raphaël Gagné semble avoir une légère longueur d'avance en vertu de ses performances des derniers mois, le dernier laissez-passer risque de se jouer entre Léandre Bouchard et Derek Zandstra. Au classement général de la Coupe du monde, Gagné est 20e, Zandstra 28e, et Bouchard n'est pas très loin derrière ses deux compatriotes avec une 32e place.

«Ce deuxième top-20 en Coupe du monde cette saison me ravit énormément, s'est réjoui le cycliste de 23 ans au réseau Sportcom. Avec cette performance, je crois que le rêve olympique est à ma portée. Ce n'est cependant pas acquis. Peu importe ce qui arrivera, je suis très fier de ce que j'ai accompli.»

Son entraîneur était également soufflé par ce vent de confiance. «Sincèrement, je crois que cette 20e place nous redonne beaucoup d'espoir pour la sélection olympique, a convenu Jude Dufour. Mais il ne faut pas oublier dans l'équation la 16e position en Allemagne de Derek Zanstra (la semaine dernière). Il reste que Léandre a livré la marchandise et a fait fi de la pression. Avant le départ, il était très décontracté et on s'est dit toute la semaine qu'il fallait rester dans le processus.»

En plus de se fier aux résultats des athlètes, Cyclisme Canada se réserve le choix de prendre en considération d'autres facteurs dans son choix discrétionnaire. La forme physique actuelle du coureur ou encore son potentiel en sont quelques-uns.

Je suis extrêmement satisfait de ces résultats et l'optimisme règne pour la suite des choses, a lancé Jude Dufour. Ce sera maintenant à Cyclisme Canada de prendre sa décision.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer