Des pompiers tout feu tout flamme

Parmi les épreuves au programme du Défi L'Anse-Flamme,... (Photo courtoisie, Jeff Grosse/À l'aise Média)

Agrandir

Parmi les épreuves au programme du Défi L'Anse-Flamme, les équipe de quatre pompiers devaient relayer les chaudières d'eau pour remplir un bassin et faire en sorte que la pompe puissse fournir un jet suffisamment puissant.

Photo courtoisie, Jeff Grosse/À l'aise Média

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quelque 200 spectateurs ont assisté à la première édition du Défi L'Anse-Flamme, une compétition amicale des pompiers tenue samedi, au Mont-Édouard.

Mission accomplie pour les organisateurs qui souhaitaient, par cet événement, amasser des fonds pour offrir de la formation supplémentaire des pompiers et l'achat d'équipements spécialisés tout en ayant du plaisir.

Directeur du Service des incendies de L'Anse-Saint-Jean, Pierre Roy a indiqué que cinq équipes ont pris part aux épreuves concoctées par les pompiers anjeannois, soit une de Petit-Saguenay, une de la municipalité de Saguenay, une de la municipalité de Charette (Shawinigan) et deux de L'Anse-Saint-Jean. «Les chefs pompiers des municipalités de Saint-Charles-de-Bourget et de Saint-Félix-d'Otis, des gens de Saint-Fulgence et d'un peu partout dans la région étaient présents. Les spectateurs ont apprécié l'événement tout comme les pompiers participants qui se sont engagés à être présents l'an prochain et à en faire la promotion», souligne M. Roy, en ajoutant que le chef du service de Saint-Félix-d'Otis s'était engagé à déléguer une équipe l'an prochain.

Selon le directeur du service anjeannois, les équipes de pompiers ont vraiment eu du plaisir durant cette compétition amicale qui a aussi contribué à consolider les liens au sein des équipes et entre elles.

Cela dit, les pompiers de Saguenay ont impressionné par leur forme physique. La délégation, qui se prépare pour des compétitions d'envergure, n'a pas ménagé les efforts, le pompier Bruno-Pierre Lavoie, fils de Pierre, l'homme de fer, a montré qu'il possédait lui aussi d'excellentes qualités athlétiques. Au lancer du cylindre, il s'est imposé haut la main et en a mis plein la vue.

2e édition

«Les participants se sont aperçus que ce n'était pas un parcours typique des compétitions de pompiers. Les gars avaient préparé un parcours quand même très physique à partir des idées de chacun et avec le matériel dont nous disposions. On a quand même réussi à mettre la broue dans le toupet de l'équipe de Saguenay et des autres équipes», mentionne Pierre Roy.

Devant le succès de cette première édition, le porte-parole de l'organisation a déjà confirmé la tenue d'une 2e édition l'an prochain. La date devrait être fixée d'ici un mois. Un vidéo promotionnel sur leur page Facebook (L'Anse-Flamme) offre un bel aperçu de la compétition amicale.

Les compétitions terminées, les gens étaient conviés à un méchoui qui a réuni quelque 140 convives, suivi d'une soirée avec animation.

Toutes les activités de la journée devraient permettre à l'organisme sans but lucratif (OSBL) L'Anse-Flamme de dégager des surplus. L'un des premiers objectifs de l'OSBL sera de former une équipe de recherche et sauvetage dans le Bas-Saguenay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer