Le club de golf Saint-Prime-sur-le-lac est sauvé

Guy Larouche, maire de Roberval, Jean-Nicolas Bouchard, du... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Guy Larouche, maire de Roberval, Jean-Nicolas Bouchard, du bureau du premier ministre, Lucien Boivin, maire de Saint-Prime, Richard Dallaire, de Rio Tinto, Rémy Kurtness, président du club de golf, Stéphane Germain, de Mashteuiatsh, et Bruno Fortin, de Desjardins, ont officiellement inauguré le développement domiciliaire au Club de golf Saint-Prime-sur-le-lac.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le club de golf Saint-Prime-sur-le-lac est maintenant sauvé. Le plan de restructuration et la vente de terrains ont permis de dégager un surplus de 500 000$.

Le président du club Rémi Kurtness était heureux d'annoncer cette nouvelle à la presse. Après avoir frôlé une fermeture définitive à la suite de déficits récurrents importants, le terrain de golf repart sur des bases solides. «C'est grâce, en un premier temps, à l'appui financier de Saint-Prime, ainsi qu'à celui de Roberval, de Saint-Félicien et de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan qui ont assuré la survie du club. Ensuite, la collaboration de Rio Tinto et de la MRC nous a permis de développer la banque de terrains», a-t-il affirmé mercredi en conférence de presse. À ce jour, 14 des 18 terrains disponibles ont trouvé preneurs en moins de deux mois. Les travaux pour amener les infrastructures par la municipalité ont commencé. C'est en septembre que le plus gros des travaux vont se faire pour rendre les terrains disponibles et reconfigurer le parcourt de golf. De nouveaux verts et tertres de départ seront aménagés. La nouvelle longueur sera de 6750 verges.

«Ce qu'il faut dire, c'est que ce projet est structurant pour le golf, pour Rio Tinto et pour la municipalité. Avec la qualité des résidences qui seront construites par des médecins, spécialistes et professionnels, ça va générer des revenus de taxation intéressants pour la municipalité», a souligné Kurtness.

Les maires de Saint-Prime et de Roberval, Lucien Boivin et Guy Larouche, se sont réjouis de cette nouvelle. Ils ont souligné la belle solidarité démontrée par le milieu.

Rentabilité

Rémi Kurtness estime que le club de golf est maintenant sur la bonne voie et qu'il renouera avec la rentabilité. «Nous avons revu notre fonctionnement afin d'optimiser les opérations. Nous mettons un accent particulier sur la qualité du terrain ainsi que l'accueil et le professionnalisme de personnel, ce qui est gage de succès pour attirer des golfeurs. Ce qui devrait nous permettre d'atteindre l'équilibre budgétaire», a-t-il mentionné.

Malgré cette rationalisation, la météo de juillet et août a causé un déficit de 35 000 $ pour la saison 2015. Si le beau temps est au rendez-vous, le président est sûr de générer des revenus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer